Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BéatricedesSapins

BéatricedesSapins

Lieu où l'on vit - Lieu de Vie,pension pour chevaux - Potager Bio - Chalet écologique - Soins alternatifs.

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin Accueil...
Coin Accueil.
Coin Accueil.
Coin Accueil.
Coin Accueil.
Coin Accueil.
Coin Accueil.
Coin Accueil.
Coin Accueil.

Coin Accueil.

J’habite en Auvergne dans l’Allier, dans un chalet écologique en madriers massifs construit en 2011. Cette construction a été réalisée avec une démarche écologique, le bois, sa toiture végétalisée, son isolation en laine de bois , son poêle de masse, son WC Sec, sa salle de bain en tadelakt.

Entouré de 7 hectares de prairies et de forêt.

Je vis dans cette propriété

depuis plus de 14 ans.

J’y ai fondé et fait vivre un élevage conservatoire d’une race de chevaux lourds en voie d’extinction, le cheval Poitevin, et depuis 2005, une association destinée à promouvoir les usages de cette race : l’association du Cheval Poitevin.

L’activité d’élevage et

de reproduction est interrompue.

Mon histoire continue:

et avec elle d'autres projets et propositions:

pension et pension de retraite pour vos chevaux

location d'un bâtiment agricole et de terrain

création bio personnalisées d'hygiène et de soins

l'ensemble vous pouvez le découvrir dans mon blog.

Mon blog vous est ouvert dans:

- coin des artistes

- coin lecture

- coin pour vous

Béatrice

 03110 Saint-Didier-la-Forêt

04 70 41 20 09 // 06 87 31 17 60

bjdb@gmx.fr

elemi@gmx.fr

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...

Rossignol Philomèle
Comme beaucoup d'oiseaux au chant particulièrement mélodieux, le plumage du Rossignol philomèle est assez terne et peu voyant. Oiseau au corps assez arrondi, qui ressemble à un rouge-gorge, il a un dessus brun à nuance rousse, un dessous blanchâtre brunâtre sans dessin, un croupion et une longue queue roux foncé qu'il tient souvent redressée. Son grand œil noir sur le côté brunâtre de la tête est rehaussé par un léger cercle oculaire blanchâtre. C'est un petit oiseau brun assez trapu dont la taille est légèrement supérieure à celle d'un moineau domestique. La femelle est plus terne et les jeunes sont très tachetés. Il ressemble au Rossignol progné, les deux espèces étant parfois impossibles à différencier sur le terrain ; mais il a le dos d'un brun plus pur (et non olivâtre), la queue est plus rousse et sa poitrine n'est jamais barrée.

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...

L'oeillet d'Inde
L'oeillet d'Inde est une plante utile au potager.

Son odeur éloigne les insectes ravageurs comme les pucerons, les altises, les aleurodes, la mouche de la carotte.

Ses racines éloignent les nématodes, des vers microscopiques qui s'attaquent aux racines des plantes et les affaiblissent.

Il est bénéfique de l'ajouter au jardin, en association par exemple avec les tomates, la carotte, le poireau.

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...

Les Oiseaux Construisent ou Réparent les Nids aux Sapins.   
  A ce sujet, il faut évacuer une idée reçue et commune, à savoir que les nids servent de demeure aux oiseaux.

Pour leur très grande majorité, ce ne sont que des « maternités et pouponnières » destinées à la ponte, à la couvaison et au nourrissage des oisillons jusqu'à leur envol.

En dehors de la période de nidification, les oiseaux sont des « sans logis »

Ne font exception que quelques espèces. Dans notre région, par exemple, les jeunes hirondelles de fenêtre émancipées continuent à passer la nuit dans le nid natal et les couples de cigognes blanches n'abandonnent pas leur aire qui reste, pendant toute la saison de leur présence parmi nous, leur lieu de repos jalousement revendiqué. 

Nids construits de « plein vent « qui sont le fait d'une grande partie des espèces communes de notre région, ils vont des plus rudimentaires aux plus élaborés. Entre l'amas de branchettes superposées et sommairement entremêlées des nids de corbeaux freux et la structure sophistiquée et quasiment tissée d'une mésange rémiz, voire la construction « en dur » et tout en arrondis, d'une hirondelle de fenêtre, il n'y a aucune comparaison. De même, les mésanges à longue queue, les pinsons des arbres, les chardonnerets, les troglodytes sont -ils les artisans de petites merveilles. Tous les nids de ces espèces doivent être bien calorifugés, car les oisillons nus et aveugles à leur naissance y demeurent plus ou moins longtemps. On dit qu'ils sont nidicoles. Boules généralement sphériques ouvertes ou fermées, ces nids comprennent une ossature d'épaisseur variable et un rembourrage interne constitué de matériaux fins : herbes, duvets, crins, fils, mousses, plumes etc. Les cigognes blanches utilisent même du fumier et des végétaux en fermentation pour obtenir une température plus propice à la couvaison et à la nichée.

La construction des nids représente un travail considérable. La collecte des matériaux a nécessité jusqu'à 1300 allers et venues à un pinson, 1200 à une hirondelle rustique. Dans nos agglomérations, cette quête se complique par la difficulté de trouver brindilles, feuilles, mousse, foin etc. dans nos jardins et espaces verts strictement ordonnés, taillés, tondus, ratissés et nettoyés.

L'effort déployé est généralement partagé par le couple. Chez certaines espèces, l'un des adultes apporte les matériaux, l'autre les assemble. Le mâle de troglodyte construit plusieurs ébauches qui sont présentées à son élue. Elle finit le travail de la structure jugée bien faite ou bien placée. Seul les coucous ont su trouver le moyen de se dispenser de ce labeur. Ils pondent leurs oeufs dans le nid d'autres oiseaux qui aux dépends de leur propre progéniture, sont conduits inconsciemment à couver et à élever un intrus qui les dépasse en taille et en appétit.

Tant de peine pour construire les nids ne sert dans la généralité des cas que pour une ou deux, exceptionnellement trois pontes annuelles, de mars à fin juillet. Ensuite les nids de plein vent sont définitivement abandonnés.

 

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...

Ils se sont installés aux Sapins.

Depuis plusieurs mois 2 Faisans "Vénéré" ont élu domicile dans la forêt aux Sapins. 


 L'alimentaire du faisan vénéré comporte des graines de légumineuses contenues dans des gousses (de type fève), des glands, des graines et des bourgeons, des tubercules, des radis, complétés de quelques insectes avec leurs larves.

Il s’agit d’une espèce très territoriale: les mâles sont fidèles à leur territoire, non seulement au fil des saisons mais aussi au fil des années. Le territoire parcouru annuellement est d’environ 25 ha dont un peu plus de 4ha (16,6%) constitue la zone de fréquentation principale.

Le comportement du faisan vénéré face à des prédateurs: les femelles adultes battent généralement en retraite à l’approche d’un mammifère carnivore ou d’un homme; cependant, lorsqu’elles couvent, elles peuvent se figer sur le nid ou à proximité. Une femelle accompagnée de ses jeunes s’envolera vers les arbres en même temps que sa progéniture tout en lançant un puissant cri d’alarme et les jeunes se rapprocheront ensuite de leur mère en se déplaçant graduellement de branche en branche.

Un mâle solitaire, surpris par un prédateur terrestre, prendra également son essor vers les arbres mais, le mâle vénéré a développé d’autres stratégies de défense tout à fait singulières surtout quand il y a des femelles avec des jeunes. Ainsi, à l’approche d’un prédateur terrestre, il tente, le plus souvent, d’aller à son encontre en adoptant des postures d’intimidation, le corps en position basse et la queue relevée ou le corps droit avec le plumage ébouriffé et les ailes pendantes. Ce comportement très agressif s’accompagne de cris. Le mâle tente ainsi d’attirer l’attention sur lui pour faire diversion et et protège ainsi les femelles.

En parade nuptiale, le mâle s’approche lentement de la femelle en décrivant des cercles concentriques dans une attitude droite et fière, le plumage fortement gonflé. Arrivé à proximité de sa partenaire, il penche fortement le corps en avant, tend le cou vers le haut, déploie et redresse à la verticale sa longue queue dont la pointe recourbée ondule élégamment au gré de ses mouvements. Si, à ce moment, la femelle s’esquive, il va au devant d’elle et se met alors à sauter de façon spectaculaire et impressionnante tout en se rapprochant d’elle, parfois en ouvrant une aile de façon à paraître encore plus grand.

Les nids sont simples, situés en lisière forestière et entourés par des buissons ou des herbes. Ils sont constitués de débris de litière ramassés autour du site de nidification et placés dans une légère dépression, profonde de 7,6 cm en moyenne.

Association, tenu à Pékin en 1989, concluait sur son dangereux déclin. Au début des années 1990, le faisan vénéré était toujours tenu pour l’un des faisans les plus menacés, avec une diminution de près de la moitié de son aire de répartition.

La déforestation, qui réduit et fragmente l’habitat, la chasse pour la nourriture et pour la collecte des plumes ornementales sont les menaces spécifiques du faisan vénéré.

Coin Exister Aus Sapins.
Coin Exister Aus Sapins.
Coin Exister Aus Sapins.

Coin Exister Aus Sapins.

Première récolte d'endives aux Sapins


L'endive possède une haute densité nutritionnelle en minéraux et oligo-éléments.

De vitamine C, elle couvre 10% des besoins quotidiens.

Mais surtout, l'endive est source de sélénium.

C'est un oligo-élément qui protège du vieillissement des cellules et limite ainsi l'apparition de certains cancers.

Excellente pour la digestion.

Consommée cuite ou crue, ses fibres sont bien tolérées, même par le convives ayant un système digestif délicat.

De plus, la légère amertume de certaines variétés d’endives stimule en douceur les sécrétions digestives. Sa richesse en potassium ainsi que sa constitution à 94% d'eau favorisent une excellente épuration rénale

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...

A l’aube, ils arrivent, les chasseurs avec leur manière bruyante, ce besoin de se faire entendre, bruit de moteurs, cris, aboiement des chiens surexcités.

Matinée de chasse autour de ma propriété,

la chasse n’est pas autorisée, ni admise, chez moi.

Les chevreuils avec leur instinct sans faille d'animaux sauvages, ont compris, assimilés leur arrivée,

et décampent vers un zone intouchable, chez moi.

Ils sont là, serein, imperturbable, paisible, pacifique.

Moment de grâce aux Sapins.

Béatrice


"Il arrive parfois que les chasseurs, afin de se justifier, reprochent aux cervidés d’occasionner des dégâts aux arbres.

On n’a bien évidemment jamais vu des populations de cervidés, mangeant quelques feuilles ou écorces, mettre en péril l’avenir d’une forêt.

Ces « dégâts » sont en réalité minimes, tout à fait naturels et facilement évitables. (régénération naturelle)

D’autre part, des études ont prouvé que les dégâts des cervidés sont proportionnels à leur stress.

Or, la chasse est le principal facteur de stress…"

extrait d'un site.

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...


Grandeur d’Ame.

Salutation à toi, mère éléphant,

capable d’abandonner ton troupeau,

pour protéger ton petit.

Tu sais pourtant, de source lointaine que ton isolement met en péril ta survie.

Tu es douée d’une grande humilité, ta soumission reste sans discussion,

et n’amène aucune polémique de la part de ta harde.

Tu sais, tu es.

Invite-moi dans ton rayonnement, partager un moment ton immensité.

Respirer avec toi,

 la complicité avec notre terre-mère.

Reçois mon respect.

Béatrice

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...

Donner, Recevoir,

Les couleurs mélodieuses de chant d'oiseaux me bercent.

Leur conversation me fascine.

Elles nourrissent mon âme.

 M'apportent la réponse pour mon quotidien.

 Mes larmes, à l'instant, dessinent un fleuve

tranquille.

Celui d'une vie a inventer tous les jours.

Béatrice

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...


« Ensemble, souvenons-nous,ensemble,

levons-nous et tenons-nous debout,

ensemble, agissons afin de faire de cette Terre le Paradis dans lequel nous

désirons tous vivre,

le vrai, pas celui qui nous a été raconté! »

Belles Fêtes de Fin d'Année

Béatrice

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...

Les animaux sont une source d'observation journalière,

une remise en question permanente.

 

observer _ considérer _ recueillir _

Béatrice

 

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...


Les journées cheminent, se dévoilent,

les situations se dénichent, s’entrevoient, s’inventent.

Dans la brume matinale, j'observe la lumière.

Béatrice

 

 

Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...
Coin Exister Aux Sapins...

Coin Exister Aux Sapins...


Etre et Non Avoir.

 

"Re-source-rie" :

réapparition de la matière, sa renaissance,

son recommencement dans un cycle,

sa continuation...

Béatrice

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin Pension - Location
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Pension _ Pension de Gardiennage _ Pension d'Hivernage 

_ Location Terrain _ Location Boxes _

Une idée pour vos chevaux, ou autres animaux.

Venez louer, terrain, boxes.

Mettez votre cheval en pension à l'année _ de gardiennage _ d'hivernage _ de convalescence _ de vacances _ de repos.

Surveillance de qualité quotidienne.

N'hésitez pas a nous contacter, prendre un rendez-vous pour visiter le lieu, et nous faire part de votre projet.

A 17 km de Vichy de St.Pourçain sur Sioule.

Mélanie - Gaston

0661818595 // 0470412009

gaston03.jb@gmail.com _ mélanied03@hotmail.fr
 

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Location

il reste quelques places.

Une belle possibilité pour vos chevaux, ou autres animaux.

Vous possédez un ou plusieurs chevaux, mais vous n'avez pas les installations et les terrains, venez louer chez moi :

Location d'un grand bâtiment agricole, ou une partie du bâtiment, comprenant plusieurs boxes ( 4x4) - une stabulation libre _ une salle de pansage _ sellerie _ grainerie _ etc...

location des prairies et boxe ou prairies Les tarifs :

a étudier au cas par cas,

vous souhaitez que je m'occupe de votre cheval ou autre

vous souhaitez vous en occuper vous même.

Renseignements : Béatrice 0687311760 - 0470412009 -

 

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Coin Pension-Location-Pension Chevaux...
Coin Pension-Location-Pension Chevaux...
Coin Pension-Location-Pension Chevaux...
Coin Pension-Location-Pension Chevaux...

Coin Pension-Location-Pension Chevaux...

Pour vos chevaux

encore quelques places

Pension - Pension de Retraite -

Pension d'Hivernage -

Pension de Gardiennage


de votre ou vos cheval ( chevaux ) ou autre animaux

A 17 km de Vichy et 17 km de St. Pourçain sur Sioule dans l'Allier.

Nous vous proposons pour vos équidés de belles possibilités sur une propriété de 7 hectares de prairies et de forêt dans un beau cadre calme et boisé.

Installation : salle de pansage _ douche _ sellerie _ rond de longe / ou de travail stabulation _ parking.

Prix de base au pré : 95€ par mois 

Surveillance de qualité assurée quotiennement. 

Foin et Sel gemme à volonté.

Pensions à la carte :

- Pension prés

- Location box

- Pension boxe + paddock

- Pensions convalescence et soins si besoins

(soins a la carte)

- pension chevaux de courses

- pension de travaille : nous contacter

- autre demandes : nous contacter.

Nous acceptons les pensions de courtes et de longues durées.

N'hésitez pas à nous contacter par mail, téléphone ou une visite au domaine pour nous faire part de votre projet.

Mélanie & Gaston

03110 Saint Didier la Forêt

0661818595 ou gaston03.jb@gmail.com

 

 

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

 

Pour vos randonnées,

avec votre ou vos chevaux:

Location de boxes 4x4m _ Paddock

Comprends : la paille – le fourrage – électricité – salle de pansage – sellerie – rond de travail – parking -

Tarif : 20€ la nuitpar chevaux

Idéal pour l'équitation de loisir,

la forêt autour de la propriété vous y invite.

A 17 km de Vichy et St.Pourçain sur Sioule.

Rens. : Béatrice

eco-domainedessapins@gmx.fr

chevalpoitevin@gmx.fr

bjdb@gmx.fr

Tél. 0687311760 - 0470412009

 

 

 

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Possibilité d’Emplacement:  

Caravane – Tente – Roulotte etc…

Tarifs :

Nuitée : 25€

2 adultes - 2 enfants max.

Dans le respect des lieux et de

l’environnement.

Rens. : Béatrice

eco-domainedessapins@gmx.fr

chevalpoitevin@gmx.fr

bjdb@gmx.fr

Tél. 0687311760 - 0470412009

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...
Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Coin Pension - Location - Pension Chevaux ...

Location Chambre

A louer une jolie chambre 10 m2 lumineuse avec terrasse,

lit double, prise internet.

Draps et Serviettes fournies.

Salle de bain en tadelakt commune : douche à l’italienne.

Petit déjeuner bio et sans gluten si souhaité. 

Cette chambre se loue dans mon chalet bois massif, toiture végétalisé, WC Sec.

Dans une belle propriété, isolée , en pleine nature entourée de forêt.

A 17 km de Vichy et 17 km de St.Pourçain sur Sioule.

Allier 03 - Auvergne .

Location dans le respect des lieux et de l’environnement.

Tarifs :25€ par personne.  

Petit déjeuner : 5€ par personne

Repas : 12€ par personne.

Sur place : chevaux - chats - chien -

les animaux sauvages : chevreuils - oiseaux etc...

Rens. : Béatrice

bjdb@gmx.fr

Tél. 0687311760 - 0470412009

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

 

q q explications :

"Elemi" : est un arbre de grande taille originaire des Philippines, 

très proche des arbres à encens.

Il reste perpétuellement vert et en fleur,

et donne une résine naturelle.

Signification d'Elémi  :

"au dessus au dessous" 

Son huile essentielle favorise une harmonisation,

elle permet de rester centré,

pour demeurer dans l’essentiel.

Toutes mes créations sont faites à partir de produit certifié bio, et personnalisés en fonction de vos besoins.

Chaque produit commandé est accompagné d'une fiche explicative.

La liste publié ci-dessous n'est pas limité.

Vous souhaitez, la liste complète,

je vous l'envoi par mail.

Penser a offir à vos proches,

la création de votre choix

cadeaux de Noêl, évènements particuliers,  anniversaire...

Rens. - Commande :

Béatrice

elemi@gmx.fr

06 87 31 17 60 - 04 70 41 20 09

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.


Baume Nutritif :  Mains, Lèvres, Zones Sèches

Fiche 2015025

Baume de réconfort pour mains et lèvres en détresse, enrichit de poudre de Neem et Alma, ce soin nourrit, régénère et restaure le film hydrolipidique des zones les plus sèches.

Riche en beurre d’Amande et huile végétale de Prune, il s’applique sur les mains et lèvres ainsi que sur toutes les zones sèches du corps.

 

 

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

Pour elle ...

Crème Anti-Age a HE de Santal et au Lotus Sacré. Le lotus sacré, plante utilisé dans ce soin pour retrouver une peau lisse et lumineuse.

Fiche 2014001

Crème Concentrée à la Carotte.

pour une mine respendissante .

Fiche 2014002

Crème Anti-Age Visage à l'Edelweiss et au Chanvre

Un soin hydratant pour peuas Mixtes.

Fiche 2014003

Gel Visage Mousse Fraîcheur et Tonifiante.

Le gel mousse coup d'éclat à l'Aloe Vera.

Fiche 2014004

Crème de Nuit Régénérante.

Son absence de molécules photosensibilisantes vous permet de l'appliquer égalment la journée.

Fiche 2014005

Crème Bonne Mine et Anti-Age.

Création a base de poudre d'Urucum Bio qui prépare la peau au soleil.

Fiche 2015046

Rens. - Commande :

Béatrice

elemi@gmx.fr

06 87 31 17 60 - 04 70 41 20 09

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

Soins des Lèvres.

Lèvres Cuivré _ Gloss Marron Cuivré

Lèvres nourrit et lumineuses

Fiche : 2015008

Baume à Lèvres Plaisir fruité

Un plaisir fruité qui apaise et nourrit.

Fiche : 2015009

Baume à lèvres Abricoté.

Une baume nourrissant qui mettre en valeur vos lèvres.

Fiche 2015010

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

Pour elle ...

Crème Teinté Beauté au Naturel.

Une peau éclatante de lumière.

Fiche 2015001

Crème Emulsion Lumière Velours.

Une légère teinte cuivré

Fiche 2015002

Rens. - Commande :

Béatrice

elemi@gmx.fr

06 87 31 17 60 - 04 70 41 20 09

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

Nettoyage de la peau ...

Gommage Visage Citron - Olive

Fiche 2014007

Création faites à base d’eau de citron : 

idéale pour éclaircir le teint et avoir une belle peau.

 

Masque de la ruche purifiant et hydratant

Fiche 2014008

Un masque gel frais qui purifie et hydrate.


 

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

Dents et Soins Buccaux ...

Dentifrice Gel à La Racine d'Iris et la Poudre de Réglisse

Fiche 2014019

Dentifrice au goût exquis qui laisse la bouche saine et l'haleine fraiche.

 

Complexe Buccal

Fiche 2014020

Création a base d'HE et Hydrolat qui prévient et limite toutes affections buccales.

 

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

Pour lui ...

Hydratant Visage Encens-Gingeng

Senteur Tonique - Toucher Moelleux.

Fiche 2014011

Crème Dynamisante Ginseng

Crème pour Peaux Normales et Mixtes.

Fiche 2014012

Soin hydratant " Belle Guele "

pour une peau souple et hydratée au parfum divin.

Fiche 2014010

Fluide Visage Défatiguant

un concentré en Vit. C

Fiche 2014013

Rens. - Commande :

Béatrice

elemi@gmx.fr

06 87 31 17 60 - 04 70 41 20 09

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

Pour Vous .

Huile de Nigelle aux nombreuses vertus.

Yeux douloureux, Yeux larmoient.

Appliquer l'huile de Nigelle

autour des yeux

et sur les paupières

laisser agir toute la nuit.

Attention pas dans les yeux.

Masque fortifiant pour les cheveux.

Appliquer de l'huile de Nigelle

enveloppez ensuite vos cheveux

avec une serviette ou du film étirable

laissez poser une demi-heure

passer votre shampoing.

Stress.

Ajoutez une 1/2 càc d'huile de Nigelle

dans votre thé du matin

Meilleur Sommeil.

Ajoutez une 1/2 càc d'huile de Nigelle

et votre infusion du soir.

Rens. - Commande :

Béatrice

elemi@gmx.fr

06 87 31 17 60 - 04 70 41 20 09

Coin Soins-Recettes.
Coin Soins-Recettes.

Coin Soins-Recettes.

- Pour Elle - Pour Lui - 

Les Sels de Bain

Sel de Bain Equilibrant

Création à base de sel non raffiné de la mer morte

Fiche 2014023 

Un vrai soin bien-être et rééquilibrant.

Sel de Bain Soignant Rhumatisme

Fiche 2014033

création faites à base d'HE de génévrier pour un bain soignant

Sel de Bain Soignant Arthrite

Fiche 2014035

bain soignant à bas de sel de la mer morte et d'HE de lavandin

Sel de Bain Anti-Stress

Fiche 2014043

création faites à base d'HE de Basilic Tropical : tonique puissant du système nerveux, une huile très utile et anti-stress.

Rens. - Commande

Béatrice

elemi@gmx.fr

06 87 31 17 60 ou 04 70 41 20 09

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin A Vendre...

Ecurie HorSystem

A Vendre

Selle Tolga mixte 18 pouces entièrement équipée.

Excellent état

Vendue avec:

sangle élastique 135 cm

collier de chasse élastique

amortisseur Palau

housse de transport imperméable

Tarif : 1200€ à débattre

0652520756

 

Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...

Coin A Vendre...


Métier A Parer ou A Ferrer

Un outil rare

Bel outil de travail en bois de chêne

Très précieux pour parer les chevaux de traits

ou autres animaux.

Et pour pratiquer certains soins à vos animaux.

Il est visible monté,

et peut-être démontré pour le transport.

Tarif : 1300€ 

Rens. Béatrice 0687311760 // 0470412009

Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...

Coin A Vendre...

Pension _ Gardiennage _ Hivernage _  de votre cheval,

ou d'autres animaux.

A 17 km de Vichy et St.Pourçain sur Sioule dans l'Allier.

Nous vous proposons pour vos équidés de belle possibilité sur une propriété de 7 hectares de prairies et de forêt dans un cadre calme et boisé.

Installation : salle de pansage _ douche _ sellerie _ rond de longe ou de travail _ stabulation _ parking.

Prix de base au pré : 150€ par mois

qui comprends : surveillance de qualité assurée quotiennement _ foin à volonté _ sel gemme à volonté

Pension à la carte

pension au pré : abris naturel _ fourrage _ sel gemme _ distribution de la ration.

pension boxe et paddock :

boxe de 4mX4m sur paille _ complément alimentaire _ fourrage _ sel gemme  _ sortie paddock quotidienne.

Possibilité de parage naturel sur place, nous disposons d'un métier à parer. ( chevaux lourd par exemple. )

Nous contacter pour les tarifs, qui seront étudier selon  vos demandes.

Nous acceptons une pension de courte et de longue durée.

N'hésitez pas à nous contacter par mail ou téléphoner pour prendre un rendez-vous, visiter le lieu et nous faire part de votre projet.

Mélanie et Gaston

0661818595

Mail : gaston03.jb@gmail.com

Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...

Coin A Vendre...

Beau Salon Cuir : Ponza René

mobilier de qualité contemporain

acheté en 2013.
Acheté chez Story Vichy - Charmeil.
Excellent Etats.
1 canapé convertible avec tétieres relevable

dimensions : 200x98x95

1400€
1 cabriolet cuir

dimensions : 75x85x72

200€

Rens. Béatrice

04 70 41 20 09 - 06 87 31 17 60

bjdb@gmx.fr

Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...

Coin A Vendre...

Skoda Citigo Ambition Très Bon Etat

1.0MPI – 75 CH – BVM5 4 C - 3 Portes

Série : ABS – Airbag passager – Bacs de portes avant – Becquet arrière – EBD – Feux de jour – Phares halogènes – Prise auxilaire de connexion audio – Rétroviseurs extérieurs à réglage manuel – Système facilitant l’accès aux places AR – Vitres teintées – Aide au démarrage en côté – Airbags latéraux avant – Banquette arrière rabatable – Boîte à gants fermée – ESP – Kit anti-crevaison – Porte gobelets arrière – Prise Jack – Sellerie tissus – Tablette cache bagages – Volant réglable en hauteur – Aide au freinage d’urgence – Antidémarrage électronique – banquette 1/3 – 2/3 – Boucliers AV et AR couleur caisse – Essuie Glace arrière – Kit Fumeur – Porte gobelets avant – Prise 12 V – Siège conducteur réglable en hauteur – Verrouillage centralisé à distance – Airbag conducteur – Antipatinage – Banquette 2 places – Direction assistée asservie à la vitesse – feux de freinage d’urgence – Miroir de courtoisie passager - Préparation isofix –Radio CD MP3 2HP – Sièges rang 2 rabattables à plat – Vitres avant électriques

Achat septembre 2013

Dernier contrôle garage en juin 2015 à 30000 km

( factures )

Rens. Béatrice

0687311760 - 0470412009

bjdb@gmx.fr

 

 

Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...

Coin A Vendre...

Lots de cinq radiateur éléctrique en états de marche.

le lot 45€

la pièce : 1O€

Rens. Gaston au 0661818595

bjdb@gmx.fr

Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...
Coin A Vendre...

Coin A Vendre...

A 17 km de Vichy et 17 km de St.Pourçain sur Sioule dans l'Allier

Une belle possibilité pour vos chevaux.

Vous posséder un ou plusieurs chevaux, 

mais vous n'avez pas les installations et les terrains,venez louer chez moi :

location des prairies et boxes.

installation :

stabulation libre - salle de pansage - sellerie - grainerie

Les tarifs : a étudier au cas par cas, 

-vous souhaitez que je m'occupe de votre cheval

-vous souhaitez vous en occuper vous même

Renseignements :

Béatrice : 0687311760 _ 0470412009

bjdb@gmx.fr

 

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Explications :

Dans les articles qui vont suivre,je diffuse l’ensemble des articles,reportages, articles de journaux,commentaires,livre d'or,photos, de l’historiques de l’Elevage des Sapins et l’Association du Cheval Poitevin.

Pourquoi, avoir choisit ce titre :

Le symbole du mot "patchwork"

- mettre ensemble

- le partage de l’un à l’autre

- l’échange l’un avec l’autre

- union, avec l’accord des deux parties.

Deux morceaux séparés s’emboîtent,

et témoignent de l’authenticité de l’acte.

Relisez l’histoire de l’Elevage des Sapins et de l’Association du Poitevin, et je vous laisse deviner pourquoi j’ai choisit ce terme.

Béatrice

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

 

Les deux derniers chevaux poitevin ont quitté les Sapins.

Valtor des Sapins et Valance des Sapins nés en 2009 sont partit avec Jean-Jacques le 18/08/2015

 

"L’émotion me chatouille, et m’entraine vers  une respiration profonde.

Je retrouve le sourire, grâce à la joie et la fierté de Jean-Jacques, qui me revienne en mémoire.

Bon vent à toi, Jean-Jacques, 

Bon vent à tes entiers,

Belle aventure à vous trois."

Béatrice

 

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Le Cheval Poitevin, une race à découvrir.

Le Cheval Poitevin,

un cheval polyvalent à redécouvrir pour les loisirs et le travail..

 Qui sommes-nous :

Eleveurs de Traits Poitevins depuis 10 ans, 

fondateurs  de l’Association du Cheval Poitevin (ACP) en  2005.

 Pourquoi l’Association du Cheval Poitevin ?

 L’ACP travaille en « positif » en recherche-expérimentation  sur le bien-être animal (éthologie équine, santé au naturel, parage physiologique,)le bien-être  ensemble en réintégrant le cheval comme travailleur, compagnon, voire thérapeute.

Un lieu - des méthodes:

Dans un cadre naturel préservé: un lieu de vie pour les chevaux Poitevins. Pas de chasse sur les 17 ha du domaine des Sapins et pas de cultures  aux alentours. L’environnement est constitué de bois à 90% et de prairies. Sur nos terrains, aucun produit chimique n’est répandu.

Une alimentation étudiée pour la santé et le bien-être quotidien des chevaux, qui sont suivis par un nutritionniste

(Pascal le Guen, Sté Cevalino).

Des conditions de vie mises en place pour développer les aptitudes vers un cheval de loisirs, de travail et de reproduction.

Des soins au naturel (homéopathie, phytothérapie, ostéopathie)  personnalisés, adaptés à l’état physique et moral de chaque cheval avec en parallèle des soins spécifiques de groupe, correspondant à une vision de l’ensemble du troupeau.

Des méthodes d’éducation, basées sur les connaissances éthologiques, appliquées avec succès aux chevaux de tous âges.

Ces méthodes reposent sur des valeurs de coopération et de partage, de reconnaissance et de bien-être mutuels.

Ces thèmes relèvent du développement durable et apparaissent parmi les solutions à la profonde crise que traverse notre société et la planète.

L’ACP participe à ces milliers de ruisseaux qui alimentent le grand océan de nos espoirs en un monde plus équitable.

Pourquoi le trait Poitevin ?

Lorsque nous avons décidé d’arrêter notre activité précédente, l’accueil de jeunes en difficultés,  pratiquée durant 13 ans, avec comme support pédagogiques les chevaux,  nous avons choisi le Poitevin  pour commencer un élevage :

une race authentique, inchangée depuis 100 ans car pas utilisée en boucherie (donc pas modifiée pour « faire de la viande »)la plus menacée des 9 races françaises de chevaux de trait des chevaux qui dégageaient un énorme potentiel, que ce soit dans la relation à l’homme comme dans les aptitudes à toutes les utilisations.

Une race  qui avait besoin de retrouver son identité propre, avec des appellations comme :

le trait mulassier poitevin, le poitevin mulassier, la mulasse….

Les mots servent à identifier. Si plusieurs appellations désignent ce cheval, c'est peut-être que son identité est encore incertaine...

 Consacrer son temps, une partie de sa vie, à la préservation d’une race en voie de disparition, c’est participer à la sauvegarde  d’une race domestique menacée et préserver notre  biodiversité.

Les caractéristiques du Poitevin:

C’est un cheval élégant : le corps est long et cylindrique

Ses crins, sa queue et ses fanons sont fournis et soulignent ses allures amples.

Sa taille : entre 1,60m et 1,75m

Sa robe : toutes les couleurs sont admises, sauf pie.

Une particularité : la robe isabelle qu’il est le seul à posséder dans les chevaux de trait.

La variété des couleurs de robe fait partie de sa richesse et de son originalité.

Le cheval Poitevin est utilisé pour :

Le Poitevin a de l’allure, il est donc recherché en attelage.

De plus en plus de cavaliers se tournent vers lui dans leur recherche d’un animal calme et sécurisant.

Polyvalent, il peut faire du débardage léger et des travaux agricoles.

Les professionnels du tourisme apprécient sa sérénité au contact du public.

Son caractère paisible en fait le cheval idéal pour toutes les applications de 

l’équithérapie.

Très proche de l’homme, doux, il convient très bien comme cheval de propriétaire

et cheval de famille.

Les actions de l’ACP:

Des visites de l’élevage, avec explications de nos méthodes, des démonstrations de travail en liberté, et de parage naturel.

Visites possibles pour les groupes et les scolaires. 

Un lieu de stages organisés toute l’année : éthologie et approche du cheval, équitation éthologique, parage naturel, éducation du poulain, journées individuelles, cours particuliers.

Préparation et formation aux Savoirs Ethologiques.

Une approche des chevaux pour les personnes âgées, les malades, les handicapés.

Un lieu de soins :

Nos soins sont basés sur une approche individuelle du cheval, avec comme supports les méthodes naturelles, l’homéopathie, la phytothérapie, les algues, les soins du pieds et le parage naturel spécifique.

Un refuge pour chevaux Poitevins :

L’ACP  s’est mobilisée pour dénouer des situations parfois dramatiques.

En  2009, elle est intervenue à plusieurs reprises et plusieurs chevaux sont aujourd'hui au domaine des Sapins, soignés et pris en charge par l'ACP.

Existe-t-il plusieurs associations qui s’occupent du cheval Poitevin  ?

oui, mais l’ACP est la seule association consacrée exclusivement au cheval Poitevin .

Il existe également le syndicat de  race, l’UPRa des races mulassières du Poitou, qui réunit des trois races dites « mulassières »:

-  Le Trait Poitevin (cheval)  – le Baudet du Poitou (âne) -  la mule Poitevine

(le résultat de leur croisement)

 

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

°
Faire des choix .
 
 
Afin d’assurer l’entretien du troupeau reproducteur, l’ACP vend chaque année les poulains dont elle est propriétaire.
En 2009, cet entretien va représenter un coût supérieur aux autres années : la perte de pâturages qui étaient loués les années précédentes oblige à recourir à des achats importants de fourrages et de compléments, qui vont peser lourdement sur les finances de l’association.

Malgré ce contexte défavorable, nous avons décidé de ne pas vendre la première pouliche de l'année, Vanua des Sapins, née le 29 Mars.
Cette très belle pouliche est le résultat, unique à ce jour, de 10 ans de sélection.
Sa mère, Raya des Sapins, concentre les qualités que nous recherchons dans une lignée prestigieuse (Premier Mai). Son père, Norton du Verger, apporte un courant de sang rare (Lick) et des aptitudes remarquables au travail.

La décision de la garder n’a pas été facile à prendre, d’autant que dès l’annonce de sa naissance, elle était déjà achetée…
Mais le choix a été fait : Vanua restera à l’ACP qui souhaite développer autant que possible son potentiel.

Ce choix est celui du cheval, par-delà les contraintes financières.
Nous engageons chacun de nos adhérents, à sa façon et à son échelle, à prolonger dans la mesure du possible ce choix dans sa pratique quotidienne avec son ou ses chevaux.
A ceux qui n’ont pas de chevaux, nous demandons de poursuivre et de renforcer leur soutien à toutes les initiatives qui vont dans ce sens.

Même si les temps sont difficiles, nous ne renonçons pas à mettre en avant les valeurs auxquelles nous croyons et qui tiennent dans ces mots : le Poitevin est un cheval pour le 21ème siècle.
Ce que nous lui donnons, il saura nous le rendre.
 
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Les  rapports des humains et des chevaux.

Pour obtenir vraiment qu'un cheval "donne", il faut 2 composantes chez l'homme:
- l'amour du cheval
- les compétences techniques
L'amour du cheval est quelque chose d'individuel, profond et n'a rien à voir avec le sentimentalisme, qui est déstabilisant pour l'homme et destructeur pour le cheval.
Les compétences techniques s'acquièrent au fil de toute une vie, sans jamais croire qu'on tient la vérité, car "on sait qu'on ne sait pas", et j'ajouterai: il me semble que le chemin intérieur est juste quand l'amour du cheval irrigue les compétences techniques.
Si on ne possède qu'une des 2 composantes,
le cheval ne validera pas les demandes de l'humain.
Soit il y cédera ( compétences techniques = force ),
soit il prendra le dessus ( amour sans support = faiblesse ), dans tous les cas,
on arrive au rapport de forces.
La notion de "validation par le cheval" est au centre de notre pratique.
Le cheval a toujours raison.
S'il ne fait pas ce qu'on lui demande, il a raison et nous avons tort,
soit parce que notre demande n'est pas adaptée, soit parce qu'elle est mal faite.
Si nous sortons de cette façon de voir les choses, nous quittons notre propre évolution dans la relation, pour entrer dans le rapport de forces.
Le Poitevin est naturellement proche de l'homme, c'est-à-dire qu'il apprécie la compagnie de l'homme, en dehors de tout travail.
C'est un trait de caractère qui fait une partie de son charme et qui le différencie de beaucoup d'autres races.
Par contre, il est très fort pour nous mettre face à nos limites et nos manques si nous lui demandons quelque chose.
Là, sa réaction va être: "qui es-tu pour croire que je vais faire ce que tu me demandes ?" et selon notre réponse, il valide ou pas.

 
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Exposition de photos à Vichy :

"le Cheval Poitevin thérapeute"
Du 29 septembre 2012 au 7 octobre 2012
La Galerie
Esplanade Napoléon
Entre le hall des Sources et l’Hôtel des Célestins
Tel. 04 70 97 39 74
Rens. ACP . 0687311760

Vernissage le samedi 29 septembre
à partir de 18 heures, espérant vous y retrouvez nombreux. 

Organisé par l’Association du Cheval Poitevin

L' Evènement est important :
Dans le cadre de l’activité thérapeutique
 avec le Cheval Poitevin
les participants souhaitent vous faire partager
leur vécu.
leur histoire, à travers le regard attentif du
cheval Poitevin et l’oeil averti de Laurence la photographe.

Ils ont souhaité partager avec vous leur rencontre,
et vous présenteront à cette occasion leur expérience grâce à différents supports :
photos, diaporama, textes, dessins.

 Carrière des étalons et leurs juments

La carrière des étalons

et leurs juments. 

Sommaire :
 ° La carrière de Lunick
 ° La carrière de Norton du Verger

- premier troupeau -

Lunick

étalon trait Poitevin 

né le 16 mai 1999
a pour père Gauguin et pour mère Gauloise

Lunick vit toute l'année avec ses juments.


Luciole do Mara

né le 4 mai 1999 -
a pour père: Boc Breotière et pour mère: Hantise
sa carrière :  9 produits

Padma des Sapins - né le 14 avril 2003
par Lotus de L'Ilot et Luciole Do Mara

Qalame des Sapins - né le 2 mai 2004
par Lunick et Luciole Do Mara

Résine des Sapins - né le 19 avril 2005
 par Lunick et Luciole Do Mara

décédée en 2008

   Siam des Sapins - né le 31 mars 2006
par Lunick et Luciole Do Mara

Tadji des Sapins - né le 19 avril 2007 
 par Lunick et Luciole Do Mara 

Uciol des Sapins - né le 26 avril 2008
 par Lunick et Luciole Do Mara

Vérine des Sapins - né le 23 avril 2009
 par Lunick et Luciole Do Mara

Alkyos des Sapins - né le 19 avril 2010

par Lunick et Luciole do Mara.

 

Jackette des Deux Rivières
né le 28 mars 1997 -
a pour père Elliot et pour mère Alabama
sa carrière: 2 produits

Pushkar des Sapins - né en 2003
par Lotus de l'Ilot et Jackette des Deux Rivières

Quito des Sapins - né en 2004 
par Lunick et Jackette des Deux Rivières

Jakette meurt lorsque Quito des Sapins a 7 semaines.
C'est Luciole Do Mara qui adopte Quito.
Elle allaite en même temps sa propre pouliche Qalame des Sapins.

 

Joyeuse
né le 22 mars 1997 -
a pour père Flambeur et pour mère: Caline
sa carrière: 7 produits

Oxale des Sapins - née le 1 mai 2002
par Hector et Joyeuse 

Perdita des Sapins née le 26 juin 2003
par Lotus de l'Ilot et Joyeuse

Qoral des Sapins - né le 16 juin 2004
par Lunick et Joyeuse

Raya des Sapins -
née le 18/06/05 
par Lunick et Joyeuse

Safran des Sapins  -  né le 24 juin 2006

par Lunick et Joyeuse 

Tamane des Sapins - née le 20 octobre 2007
par Lunick et Joyeuse

Tamane est morte à l'âge de 3 mois

Valance des Sapins - née le 12 septembre 2009
par Lunick et Joyeuse
Le poulain est né le premier ,
et après une nouvelle période de poussées pour la mère ,
la deuxième naissance: une pouliche.
La pouliche est morte née.

Joyeuse tu es partie pour ton voyage,

voyage sans contraintes et sans souffrances,

Décédée le 12 novembre 2014

 

Oxale 

né  le 01/05/02
a pour père : Hector et pour mère : Joyeuse
sa carrière: 3 produits

Salsa des Sapins  - née le 23 septembre 2006
par Lunick et Oxale

Uchane des Sapins - née le 25 septembre 2008
par Lunick et Oxale

décédée en 2010

Aubade des Sapins née le 11 août 2010

par Lunick et Oxale 

décédée le 17 août 2010

 

Konscience du Parc
née le 16/05/98
par Coquelicot et Galillée
sa carrière: 2 produits

Shakti des Sapins  - née le 02 avril 2006
par Lunick et Konscience du Parc

Ubya des Sapins - née le 04 octobre 2008
par Lunick et Konscience du Parc

Konscience du Parc est décédée

 

Kandybelle
né le 31/03/98
à pour père Absalon et pour mère Gracieuse

sa carrière: 2 produits

Princesse de Brousse

par Dartagnan et Kandybelle  

Tinos des Sapins - né le 30 mai 2007
par Lunick et Kandybelle

Kandybelle est décédée.

 

Princesse de Brousse
née le 14/02/03
à pour père : Impérial et pour mère : Kandybelle
sa carrière : 2 produits
Talya des Sapins - né le 29 avril 2007
par Lunick et Princesse de Brousse

Uranne des Sapins - né le 28 avril 2008
par Norton du Verger et Princesse de Brousse

 

Perdita des Sapins
née le 26/06/03
à pour père Lotus de l'Ilôt et pour mère Joyeuse
sa carrière: 2 produits

Valtor des Sapins - né le 5 juin 2009
  par Lunick et Perdita des Sapins

   Alaîa des Sapins

né le 18 juin 2010

 par Lunick et Perdita des Sapins

- deuxième troupeau - 

Norton du Verger : étalon trait Poitevin
né le 19 mai 2001 -
à pour père Hermesse et pour mère Iluzive

Princesse de Brousse
née le 14/02/03 à pour père : Impérial et pour mère : Kandybelle
sa carrière : 2 produits
une pouliche avec Lunick et une pouliche avec Norton du Verger

Talya des Sapins

par Lunick et Princesse de Brousse 

Uranne des Sapins - né le 28 avril 2008
par Norton du Verger et Princesse de Brousse

Québécoise la Gabauge
née le 05/05/04
à pour père Gutenberg et pour mère Gazette
sa carrière : 1 produit

Urios des Sapins - né le 30 avril 2008
par Norton du Verger et Québécoise la Gabauge

Raya des Sapins
née le 18/06/05
à pour père Lunick et pour mère Joyeuse
sa carrière : 1 produit

 Vanua des Sapins
Née le 29 mars 2009
par Norton du Verger et Raya des Sapins

Quimpériale Do Mara
née le 04 / 04 / 04
à pour père Impérial et pour mère Fleur du Marais
sa carrière : 1 produit

Quimpérial Do Mara est décédée

  Vito des Sapins
Né le 15 mai 2009
par Norton du Verger et Quimpériale Do Mara

 

Avortement:

Depuis l'événement du 18 janvier 2011, 

( incendie aux Sapins ) 

nous avons eu 2 avortements . 

Perdita des Sapins d'un poulain 

et Joyeuse d'une pouliche 

 

Castration de Lunick.

La décision d'arrêter la reproduction

a été prise,

Lunick a été castré le 15 mars,

ce qui lui donnera

le privilège de poursuivre

sa vie en groupe.

vos commentaires:

« quel dommage, il est tellement beau, il aurait faire encore de beaux produits...mais ça lui permettra de vivre avec tous les autres!» Sarah

 

« Décision difficile à prendre.... Lunick aura été un très bon étalon : prenant son rôle très au sérieux, et très à coeur, il a produit de magnifiques poulains et pouliches et aura été un très bon éducateur pour ceux-ci. » Céline

 

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Ils ont vécu aux Sapins

 

"Je ne vis nullement dans mon passé, aimant aller de l'avant depuis toute jeune, mes épreuves de vie, j'en ai fait mes bagages.

Le Cheval Poitevin,fait partit de mon histoire,

et maintenant de la vôtre."

Béatrice

 

Nous vous proposons, Céline et moi-même,  un retour positif et constructif dans le passé de l'élevage des Sapins et de l'ACP.

Notre objectif : Retrouver tous les chevaux qui ont vécus aux Sapins ; ceux nés aux Sapins, ceux achetés aux élevages extérieurs par l'élevage des sapins,et découvrir leur devenir aujourd'hui.

Si vous êtes propriétaire de l'un de ces chevaux poitevins, né ou ayant séjourné aux Sapins,  

envoyez-nous :

une photo portrait de vous,

 les meilleures photos de votre cheval ou de vos chevaux poitevins,

un état de vos activités avec lui,

votre ressenti avec lui,

son âge, sa robe, ses origines(père et mère,sa région.

Ces articles seront publiés dans le Blog avec votre accord.

Ce projet aura cours en 2015.

Merci de votre collaboration.

Béatrice : bjdb@gmx.fr

Céline : celinethiault@gmail.com

 

Norton du Verger,

poursuivra sa vie chez Ludovic et Sandra.

  Qq photos de son arrivée là-bas

et de sa rencontre avec Ulysse des Sapins

son nouveau compagnon de jeux.

Norton du Verger a eu une

carrière d'étalon à l'ACP

 

Alaîa des Sapins

fille de Perdita des Sapins et Lunick

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Annika propriétaire d'Urios des Sapins

Cela fait trois ans qu'il vit chez nous.

Il est très intéressant:

très proche de l'homme

il veut faire plaisir,

écoute, adore jouer et travailler.

Un peu fainéant malgré tout, 

avec beaucoup de caractère.

C'est tout cela qui le rend unique!!!

Je l'adore.

De plus c'est un super copain pour Nuage.

Annika.

 

Vérine des Sapins

par Lunick et Luciole do Mara

chez Sandrine et Franck

Sandrine était heureuse propriétaire de

Loucht'i décédé.

 

Pantin - Tinos des sapins - Yvanne - Loustic de Pimpeau -

Javelle de Pontreau - Kandybelle - Kapucine du Moulin - Kamille -

Quathare de Belloc - Pitchoun de Belloc - Kelly 5 - Korba de Neuve - L'Harissa - Luciole do Mara - Hector - Gina des deux Rivières - Jacquette des Deux rivières - Ruby - Boc -

Cet Article est loin d'être terminé,

il se poursuivra avec le temps.

Béatrice

bjdb@gmx.fr

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Quito des Sapins

 Un texte une façon de remercier Quito,une manière de partager notre histoire afin d’aider à la valorisation de cette race formidable…  

Quito des Sapins, fils de son père Lunick, et de Jakette des deux Rivières. 

Il a aujourd’hui 10 ans, un taille raisonnable d’1M61 sculpté par une belle musculature! Il a toujours été pieds nus, même s’il chausse des hyposandales aux deux antérieurs ici car nous n’avons que des méchants terrain caillouteux. Il est monté sans mors depuis toujours à ma connaissance.

Il est difficile de résumer en quelques lignes, et surtout avec des mots une relation homme/cheval, la plupart de nos échanges ne se font pas avec des mots, mais une fines gestuelles, un feeling, des choses qui ne s’écrivent pas…

J’ai eu le chance de croiser le chemin de Quito, une sensibilité sans limite, un véritable charme, c’est un peu mon Don Juan,  avec ses faiblesses. Nous avons fait beaucoup de chemin ensemble en si peu de temps.

Il est des hommes de cheval, et il est des chevaux d’hommes. On les reconnait parmi milles, ce sont ceux qui savent nous hypnotiser, ceux avec qui on partage une relation symbiotique.

Nous n’avons pas toujours été un Yin et un Yang, mais le temps, la patience, l’amour, le respect a fait son travail, et d’un cheval

«peureux», suite à son accident d'attelage,  dont mes voisins avait peur, j’ai aujourd’hui le plus fidèle, le plus confiant des chevaux. Très fin en selle, et à pieds, il respire le respect, la gentillesse, et m’offre toute sa confiance.

Le parcours n’a pas été facile, de nombreuses peurs hantaient Quito, et un véritable manque de confiance en lui a rendu certain moments très difficile. 

Je lui ai donné du temps, de la patience, du temps à le promener dehors sans le monter, à l’emmener brouter, du temps à l’éloigner petit à petit de ses habitudes, et à prendre confiance en lui.

Aujourd’hui nous partons environ 3 fois par semaines en balade, ici dans nos belles montagnes, dans des endroits souvent difficiles, car la montagne est une belle sans coeur qui ne pardonne pas. 

Il me suit dans toutes mes demandes, m’aidant à choisir les meilleurs passages, souvent je l’accompagne à pieds dans les moments difficile, parfois pour se détendre le dos et moi les pieds, nous marchons, lui en liberté, et moi lui offrons ma totale confiance.
Il me suit au travers de la France, au gré de mes déménagements,  et à chaque fois nous lui offrons le meilleurs conforts possible, les soins, les copains, les terrains…

Il me suit dans le pire, il est là pour me pousser des naseaux quand je défaille, il est là pour me pardonner quand je le mets dans des situations difficiles, quand je l’emmène trop haut, ou que nous bravons ensemble les dangers, il est toujours là!
Il est là pour m’appeler le matin quand je pars sans venir le voir, il est à la porte balançant sa tête vers moi, dans l’attente du salut oublié. 

Mais surtout il est là, quand je suis triste, et je n’ai pas besoin de lui expliquer, et pourtant sans un mot il sait me réconforter.

Et qu’il pleuve, neige ou vente, de jour comme de nuit, avec ou sans vacances, je suis là pour prendre soin de lui, et lui offrir ce qu’il y a de meilleur au dépend du trou dans mon porte monnaie, et de la raison! Et non il ne me coute rien ce cheval, car il m’offre bien plus que quelques billets.

Chaque détails m’anime, me conforte et parfois me motive à continuer. 

Son port de tête haut et son hennissement lorsqu’il reconnait la voiture, son dernier effort pour grimper la cote, les grands galops, les gratouilles partagés, les moments ou nous travaillons, sont comme milles merci qu’il m’envoie.

Nous prévoyons un grand voyage, un voyage à la rencontre des gens, un voyage au travers des plus belles contrées, partager le yin et le yang de l’existence. Nous ne savons ni quand, ni comment ni ou, mais nous saurons quand il commencera.

qq explications des photos.

Il s'élance, tel un roi,

jouant avec sa liberté éternelle.

Il galope crin au vent,

sans se soucier du monde,

Une belle robe grise brillante,

rehaussé de magnifique crin noir, 

un corps harmonieux, et surtout … des yeux 

qui font frémir les arbres à chaque coups de sabots.

«  Coco belle oeil  », l’appelle t-on.

Ceux qui le demandent,

ne pourront pas se lasser de le contempler.

Faisant jouer sur sa robe,

les effets du soleil levant,

il m’emporte au delà de l’horizon,

la queue en panache, la crinière au vent.

Ainsi élancé dans une course,

instinctive vers le soleil,

le sang chaud,

coule à travers mes veines,

cognant ma tempe,

au rythme cadencé,

du frappé de ses sabots.

Il fais battre mon coeur a cent à l’heure.

En haut de ces plaines que nous adorons.

Il m'a offert sa confiance à chaque instant,

m’a suivit même dans le noir.

Et chaque soir je ferme les yeux,

un sentiment de bonheur enflammant mon coeur.

Niko

Coin patchwork ...
Coin patchwork ...
Coin patchwork ...
Coin patchwork ...
Coin patchwork ...
Coin patchwork ...
Coin patchwork ...

Coin patchwork ...

Siam des Sapins

Geneviève sa propriétaire raconte :

Après la mort brutale de notre jument comtoise, je n’étais juré de ne plus acquérir de cheval  et encore moins d’un poulain.

Mais, notre histoire c’est passé autrement, suite à notre visite à l’élevage des Sapins,pour découvrir Québécoise, Quetout, chevaux Poitevin adultes.

Le regard de Bernard, mon mari a croisé celui de Siam poulain de 11 mois.

Bernard est rentré dans son parc de et celui-ci a mis ses naseaux sur sa poitrine, notre histoire avec Siam a démarré ainsi et  dure toujours.  

Depuis ce jour, une aventure magnifique et extraordinaire avec lui.

Siam est un cheval aux belles qualités, une écoute exceptionnelle.

Il est docile et doux,

d’une élégance qui n’a pas son pareil.

Il sait tout faire :

Le débardage

Les balades en calèche et en charrette.

Travail dans la vigne

Ramassage de poubelles dans la ville

Arrosage des jardinières

Fait parti des toutes les foires

et défilés de ma région.

Fait de nombreuses démonstrations

en traction animale.

C'est un cheval polyvalent par excellence

et dans l'excellence.

Notre union avec Siam est une réussite, et  j’espère perdurera longtemps.

Geneviève.

Qq noms de chevaux ayant vécus aux Sapins :

Pantin DeBelAir - Lunick - Norton du Verger - Valance des Sapins - Valtor des Sapins - Résine des Sapins - Minos de Romagne - Luciole do Mara - Perdita des Sapins - Kandybelle - Konscience du Parc - Jackette des Deux Rivières - Nomade de L'Aube - Pongo des Sapins - Urios des Sapins - Ubya des Sapins - Siam des Sapins - Boc - Hector - Alaîa des Sapins - Alkyos des Sapins -

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Minos de Romagne

baptisé par sa propriétaire Laraine

"Minos des Sapins"

est décédé le 12 mars 2015.

Minos tu étais un cheval de caractère, 

avec un don tout particulier pour te faire respecter.

Tu avais l'art de te faire vénérer,aimer,estimer, et chérir.

Tu aimais être affectionné par dessus tout,

tu avais compris ta beauté,

et savait se faire admirer.

Béatrice

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Pitchoun de Belloc

 

Pitchoun, mon ami,
complices nous étions,alliés dans le travail et compagnons dans le plaisir.

Te contempler était ma joie ;

tu m'observais à ton tour.

Tu m'a appris à rester humble,

lorsque je m'adressais à toi,

alors simplement tu donnais avec ta belle douceur,

ta bienveillance et ta sensibilité sans limite.

Tu donnais aux plus fragiles parmi nous, et avec ce don, leur apportait ce qu'ils avaient besoin au moment.

Ensemble, nous étions en paix.

Béatrice

Pitchoun de Belloc décédé en 2013

 

Joyeuse tu es partie pour ton voyage,

voyage sans contraintes et sans souffrances.

Tu marques la fin d'une belle histoire,

celle de l'élevage des Sapins et sa période

de reproduction.

Béatrice

Décédée le 12 novembre 2014

Pongo des Sapins et

sa propriétaire Marie-Laure

Pongo est décédé en 2013

..depuis sa disparition un grand vide partage ma vie désormais..

Marie-Laure.

Je voudrais te remercier, Béatrice, pour tout ce que tu as fait pour Minos.

Pour ta gentillesse, les nombreux soins apportés à Minos, et ton savoir faire.

Je portes les Sapins dans mon coeur.

prends soins de toi, Béatrice

Laraine.

 

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Hommage aux Poitevins,
qui nous ont quitté.

 

"Je ne vis nullement dans mon passé, aimant aller de l'avant depuis toute jeune, mes épreuves de vie, j'en ai fait mes bagages.

Le Cheval Poitevin,fait partit de mon histoire,

et maintenant de la vôtre."

Béatrice

 

Le seul trésor qui perdure après la mort,

c'est tout ce que l'on a donné.

Aubade nous t'avons accompagné pendant 6 jours,

tu as décidé de nous quitter,

 au revoir, ma belle. 

Béatrice


vos commentaires: 

Ravissante et attachante Aubade

Pendant que les tiens gambadent,

Toi tu as décidé d’abandonner la vie,

De respirer tu n’avais plus envie.

Enorme richesse tu m’as apportée

De partager tes premiers jours d’existence

Tes petits hennissements à mon arrivée

Pur bonheur quand j’y repense

Ta petite robe satinée, te rendais si raffinée,

Aujourd’hui tu n’es plus là, et mon cœur est en émoi.

Repose en paix petite Aubade….

Céline.

 

Adieu mon ami Loucht'i

vos commentaires:

" Une partie de nous s'en va avec Loucht'i. "

Marie-Laure

Difficile de contenir l'émotion en lisant cette page... un bel hommage, vraiment.

Marion.

Hommage a tous ses magnifique chevaux.

Mégane

Je viens d'apprendre pour Loucht'i, je suis tellement désolée.

Marie-Laure

 

vos commentaires:

"Et puis, grâce à toi, à vous tous, un Urios vit et gambade avec force, humant le vent dans les cimes des sapins... sous le doux regard d'une aérienne Québécoise !"
Sylviane

 

A Québécoise la Gabauge ……

Il y a des choses qu'il ne faut pas trop dire ou montrer mais qui font, malgré tout, partie du quotidien de l'Elevage des Sapins. Des choses tristes et douloureuses, pour lesquelles on se demande encore pourquoi c'est arrivé ? C'est trop injuste ! Malheureusement, ce sont les choses de la vie.

Après avoir mis au monde son premier poulain dans des conditions très difficiles ; après l'avoir refusé puis finalement accepté grâce aux efforts de Béatrice et Alain ; après avoir lutté pendant huit semaines contre la maladie tout en allaitant son poulain jusqu'au bout ; et malgré les nombreux soins, les attentions de tous les instants de Béatrice, Alain, Jérémy et Mélanie, Québécoise nous a quitté, laissant Urios orphelin.

Sa mort m'a beaucoup touchée. Je n'ai pas la prétention de connaître les chevaux, loin de là. Je n'en ai pas trop parlé jusqu'à maintenant parce que je pensais que c'était ridicule. Mais il s'est passé quelque chose que je ne peux expliquer.

En effet, le vendredi 13 juin 2008, j'ai passé plus d'une heure assise à côté de Québécoise dans son box. Quand j'ai plongé mon regard dans le sien, je me suis mise à pleurer. J'avais compris… mais je gardais un semblant d'espoir. Et elle, elle posait sa tête sur mes genoux et se laissait caresser en fermant les yeux. Puis de temps en temps, elle me montrait Urios…

Je ne peux expliquer ce moment mais c'était intense en émotions. J'ai eu l'impression qu'elle me faisait comprendre qu'il fallait prendre soin de son poulain car pour elle s'était bientôt la fin. A ce moment précis, c'est peut être idiot ou incompréhensible pour certaines personnes, mais je lui ai fait la promesse de prendre soin d’Urios… Pourquoi cette promesse ? Certainement à cause du désespoir que j’avais lu dans ses yeux… Mais comment tenir ma promesse ?
Je ne sais pas exactement quel est le jour de la mort de Québécoise. Toutefois, dans la semaine où s'est arrivé, en me levant un matin, j'ai eu un moment de panique incroyable et je voulais venir auprès d'elle…. Je tournais en rond dans mon appartement en me disant "il faut que j'aille la voir, il faut que j'aille la voir…" Puis, la raison à repris le dessus et je ne l'ai pas fait.

Aujourd'hui, avec le recul, je me rends compte d'énormément de choses…. Pourquoi j'ai eu cette sensation ce matin là ? Ca paraît surréaliste, et pourtant…. Est-il possible d’avoir  ressenti sa mort ?

Je me sens désormais prête à avoir un poulain Poitevin. Mon choix s'était porté sur Tadji mais le destin en a décidé autrement….

Et la semaine dernière, j'ai eu un déclic… je ne peux pas expliquer pourquoi, c'est comme ça ! Et pourquoi je ne prendrais pas Urios, j'avais promis à Québécoise et pour moi, vu tous ces évènements, c'est désormais devenu une évidence….

A tout ceux qui pensent que cette histoire est surréaliste, impossible, absurde,…. je leur dis simplement qu’ils n’ont jamais pris le temps « d’écouter » un Poitevin….

Céline 

Qq noms de chevaux décédés:

   Puchkar des Sapins-

 Résine des Sapins-Nomade de l'Aude-

 Jackette des Deux Rivières-Jamaîc

 Quelidéal Do Mara-

    Québécoise la Gabauge-

Tamane des Sapins

Kandy-Belle-Minos de Romagne- Joyeuse- Kacha- Kamille- Uchane des Sapins

Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...
Coin Patchwork ...

Coin Patchwork ...

Exposition photos à Charroux.

 

Dans le cadre de l’activité thérapeutique

« Autour du cheval », mise en place en 2009 en partenariat avec l’Association du Cheval Poitevin, les participants ont souhaité partager avec vous leur rencontre.

Ils vous présenteront à cette occasion leur expérience grâce à différents supports :

photos, diaporama, textes, dessins.

Nous remercions chaleureusement le ville de Charroux pour sont accueil, et l'intérêt qu'elle apporte au thème de l'exposition.

extrait d'un texte écrit par un participant lors de activitée thérapeuthique :

 

"On peut tourner la page sur le passé",

"On peut tourner la page sur le passé, mais pas l’oublier.

Pour savoir où l’on va, il faut se rappeler d’où l’on vient.

Ne pas naître avec une cuillère d’argent dans l’bec, suscite de savoir se débrouille, sans jamais n’attendre d’aide.

 Aucune activité à part observer le temps couler, hier, observer, penser, écrire, ce qu’ils nous font subir.

Bienvenue dans une famille déshéritée,

où les problèmes quotidiens ne cessent de se répéter.

La mélancolie d’une triste d’enfance,

peut se terminer entre les griffes de la délinquance."

 

Vos commentaires et les textes du livre d'or :

Belle exposition de qualité,la vérité dans l'expression et l'émotion est étonnante et émouvante. 

Béatrice

  Merci Béatrice pour ton invitation. Voilà encore une de tes réussites avec tes si beaux et doux chevaux. J’ai admiré l’exposition, en particulier les 2 textes qui sont si pleins de sentiments, de mal-être et en même temps d’espérance. Un texte m’a particulièrement émue, sa conscience de ce qui l’entoure est redoutable. Ce sont des vies bien difficiles mais malgré tout ils ont bien ressenti et savent exprimer ce que leur apporte le soutien des poitevins. Bravo à vous deux et à tous ceux qui vous entourent. Françoise

Merci, Albert et Suzy du Relais d’Orient.

Pour une première dans notre salle d’exposition.

Allier l’art, l’élevage, la nature et la thérapie, ceci donne une énergie positive. Avec toutes mes félicitations et mes remerciements.

J.Gilbert – Maire de Charroux.

Très belles photos … Tout cela dans une ambiance sympatique et agréable. Bravo et Merci à vous. Isabelle.

Très belle photos. Tous cela me plaît beaucoup. Ghislaine.

Félicitations à tous pour cette belle exposition. Continuez ça vaut la peine. J.P.

Très belle exposition et très bonne participation de tout le groupe. Nathalie

Merci de m’avoir fait découvrir le cheval Poitevin. Toutes vos photos expriment bien les caractéristiques de ce cheval. Brigitte

Belle exposition et bon courage pour les années à venir. Annick

Très belles photos . Jacqueline

Bravo pour cette exposition et d’avoir fait découvrir aux patients le monde du cheval. Youcef

Merci pour toutes ces photographies, c’était agréable de les voir, les chevaux et les personnages sont magnifiques. B

Félicitations pour tout ce travail que vous nous offrez à partager. Merci. Virginie

Je dédicace mon texte à Béatrice . Cavalcade printanière  que je remercie pour cette idée, et Laurence mon infirmière. Pour cette première expos, bien éprouvante. Mais quel plaisir de voir toutes ces belles photos et de voir mes dessins exposés. Cela m‘a touché énormément. Merci. Sabine

Beau travail il faut continuer. Marie-Annie

C’est plus d’un bravo qu’il faut . Quel plaisir de vous voir tous en action, les émotions et les liens tissés avec les animaux sont aujourd’hui plus que tranfigurés. C‘est un énorme travail, merci à vous de l’avoir partagé avec nous et j’espère avec bien d’autre dans l’avenir. J.

Belle exposition dans un cadre charmant. Les photos sont superbes et reflètent une douceur dans les regards de chaque participants. Belle expérience et quel travail! Christiane.

Quel beau travail. Bonne continuation à tous. Au pas, au trot, au galop. Equipe du CMP sujet âgé.

Ma satisfaction intérieure, avoir vécu votre bonheur d’être là, écouter vos explications, observer vos sourires , votre joie de parler de votre expérience avec les chevaux au public, avec une simplicité exemplaire. Merci à vous . Béatrice

Félicitation pour ce travail et ces photos pleines de bonheur. Bravo.

Comme les chevaux sont beau, avec le chat. Je vous donne "4"étoiles. Elsa .


 

 

Articles Presses

sommaire:
° Article sur l'ACP, paru dans le quotidien régional

"La Montagne ",
suivi du débat suscité par sa publication.
° Messages d'Eric Rousseaux, président de l'UPRA
° Lettres FX.Martin, président de la Sabaud
° Lettre d'A.et E.L'Hoste adhérents de L'ACP et de l'UPRa
° Lettre de Fl.Chevreau, membre du conseil d'administration de l'UPRa
° Lettre de Nicole Geniez, ingénieur territorial.
° Lettre de J.J.Blanchon, responsable des programmes de la Fondation N.Hulot pour la Nature et l'Homme
° Lettre de démission d'Alain Néron, fondateur de l'ACP à L'UPRa


Article sur l'ACP,
paru dans le quotidien régional

"La Montagne ",
suivi du débat suscité par sa publication.

Bien décidé à sauver le cheval Poitevin
par Frédéric Sicard

Depuis plus de quatre ans, Béatrice et Alain Néron luttent avec passion et dévouement pour
sauver le cheval Poitevin, à Saint-Didier-la-Forêt.

«Il y a urgence ! Nous devons tous - éleveurs, utilisateurs et passionnés du cheval Poitevin - faire notre maximum afin de sauver la race », assure avec gravité Béatrice Néron, fondatrice avec son mari Alain de l'association du Cheval Poitevin, à Saint-Didier-la-Forêt.

Après s'être occupé pendant dix ans d'un centre d'accueil pour jeunes en difficulté, en Ariège, le couple s'est tourné vers l'élevage en 2001 : « Nous sommes passionnés par les chevaux depuis plus de vingt ans. En faisant le tour des neuf races de chevaux de trait qui existent en France, nous sommes tout de suite tombés sous le charme du Poitevin, se souvient Béatrice. C'est un animal doux, calme, doté d'une fine intelligence et d'une grande sensibilité. Il recherche et apprécie le contact de l'homme ». Très polyvalent, il peut être attelé, monté ou utilisé pour le maraîchage et la viticulture.

Le Poitevin est la race la plus menacée parmi les chevaux de trait. Avec seulement 350 espèces dans le monde, c'est un animal en voie de disparition. Son déclin est en grande partie dû à la motorisation des travaux agricoles et au fait qu'on ne l'élève pas pour la boucherie.

Fondée en 2005, l'association duCheval Poitevin milite pour la sauvegarde et la promotion de la race. Seule structure en France entièrement consacrée à sa défense, elle multiplie les actions de sensibilisation auprès du public : stages d'équitation, balades, ateliers d'élevage, démonstrations de dressage éthologique et de parage naturel, travail sur la relation homme\cheval, centre d'information, etc. Partenaire de l'hôpital de Vichy, l'association utilise aussi les chevaux pour venir en aide aux malades.

Les trente animaux de Béatrice et Alain vivent constamment dans la nature, dans dix-sept hectares de forêt et de prairies : « Nous nous sommes installés à Saint-Didier-la-Forêt car nous voulions beaucoup d'espace pour les chevaux. Le mélange de forêt et de prairie est parfait pour leur bien-être. La nature leur permet de développer leur instinct. Ils bénéficient d'une très grande liberté ».

Bénévoles mais travaillant à plein temps, Béatrice et Alain appliquent des méthodes d'élevage différentes de celles employées habituellement. « Nous faisons tout au naturel : dressage, soin, nutrition, reproduction, etc. ».

Depuis sa création, l'association connaît une hausse permanente du nombre de licenciés. Alors qu'ils étaient 47 la première année, ils sont à présent 150 : « Nos adhérents viennent de toute la France voire même de l'étranger. Chacun essaie d'aider l'association comme il le peut afin de sensibiliser le plus de monde possible mais, malgré l'aide financière et matérielle que l'on reçoit de la part de plusieurs partenaires, nous manquons toujours de parrainages », regrette Béatrice.

Tout au long de l'année, le couple organise diverses animations : « Ces journées permettent de mieux faire connaître au public le cheval Poitevin.

Dimanche 16 août, nous organisons notre quatrième journée porte ouverte.

Nous proposerons différentes démonstrations.

Nous espérons qu'à travers ces différentes manifestations, de nouveaux adhérents rejoindront notre association afin de poursuivre la défense du cheval Poitevin ».

Nos stages:

Parage naturel

Ateliers et sessions de développement personnel « Le cheval et vous de coeur  à coeur »,

Journée Portes Ouvertes et Journée du Parrainage,


Débat suscité par sa publication.


mail : Eric Rousseaux - président de l'UPRa


Bonjour Alain,

Pour revenir un instant sur les échanges du dernier CA, tu comprendras aisément que les administrateurs de l'UPRa puissent avoir quelques états d'âme à la lecture de ce document...
Nous sommes en effet très heureux d'apprendre "que la seule structure en France entièrement consacrée à sa défense est bien décidée à sauver le cheval poitevin"...
Alors que l'UPRa oeuvre depuis le début de l'année pour fêter les 125 ans des stud-books des races mulassières à grands renforts d'animations et de communication, ça fait du bien de ne pas se sentir seul !
Bien cordialement.
Eric Rousseaux président de l'UPRa


réponse / Alain Néron -

Fondateur et Administrateur  de l'ACP


Bonjour Eric,

Qu'il y ait dans l'article en question une communication maladroite dans sa forme, je le reconnais bien volontiers.
Mais ce que je comprends surtout dans ton message, c'est que l'UPRA ne s'intéresse à l'ACP que lorsqu'elle trouve quelque chose à critiquer.

Ce n'est pas, et de loin, le premier article que "La Montagne" nous consacre, les précédents devaient convenir, puisque nous n'avons pas eu de réactions.

Pour aller à ce qui me semble important: l'ACP a construit depuis 5 ans, au domaine des Sapins, un point de références pour un certain nombre de propriétaires de Poitevins,
sur le plan de l'éducation, du dressage, des soins et de l'alimentation. C'est aujourd'hui la seule structure entièrement et exclusivement consacrée au Trait Poitevin.

Que cette structure ne soit pas au sein de l'UPRA des races mulassières me parait un non-sens, mais ce n'est pas faute d'avoir essayé. L'attitude de l'UPRA vis à vis de l'ACP
a toujours été négative et les raisons de cette attitude ne sont pas à rechercher que du coté de l'ACP...

Bien sûr, l'UPRA évolue, elle organise cette année un ensemble de manifestations autour des 125 ans du stud-book et je ne peux qu'applaudir des deux mains.
Mais dans le même temps, l'ACP organise le sauvetage de situations très critiques. Dans les 3 derniers mois, nous sommes intervenus à:
- Limoux, où une éleveuse, après séparation d'avec son mari, s'est retrouvée brutalement sans terrains. Une de ses 3 juments est morte des suites de son premier poulinage,
les deux autres étaient maintenues dans des conditions incompatibles avec leur santé. La propriétaire a demandé l'aide de l'ACP.
- Avignon, où des personnes débutantes se sont laissées déborder par le jeune entier qu'elles venaient d'acheter, avec des attitudes dangereuses du cheval.
- Roanne, où un chômeur n'arrivait plus à faire face à l'entretien de sa jument Poitevine et de son poulain depuis plusieurs mois: chevaux maigres, pieds très longs.
Tous ces chevaux sont aujourd'hui aux Sapins, pris en charge par l'ACP.

Si l'UPRA avait eu un peu plus d'ouverture d'esprit pour s'intéresser à ce que fait l'ACP dans sa globalité, et pas seulement dans 2 phrases d'un article de journal,
nous aurions sûrement évité ces problèmes, et les "états d'âme" d'administrateurs.

Cordialement,
Alain Néron - Fondateur et Administrateur  de l'ACP


réponse: Béatrice Néron

Fondatrice et Présidente de l'ACP
Bonjour Eric,
Il est évident que toute personne ayant un Poitevin contribue à la sauvegarde de la race,
aussi évident que l'UPRa est le syndicat de race qui travaille pour cette sauvegarde,
et encore aussi évident que l'ACP est la seule association spécifique au Poitevin qui existe actuellement.
La sauvegarde nécessite, pour le moins, chacune de ces initiatives.

Je suis désolée si vous vous sentez seul face à l'organisation des 125 ans du stud-book.
Nous savons l'énergie que demande l'organisation de tels événements,
organisant nous-mêmes la 4 ème journée portes ouvertes.
Nous vous souhaitons beaucoup de succès pour cet anniversaire.

Peut-être y aurait-il eu moins de solitude si l'UPRa avait tout simplement accepté l'adhésion de l'ACP:
tout le monde sait que c'est l'union qui fait la force.
Et c'est bien là le besoin du cheval Poitevin.
 
Bien cordialement,
Béatrice Néron - Fondatrice et Présidente de l'ACP


réponse: FX MARTIN - Président de La Sabaud


Bonjour à tous, quelques idées en vrac.
 
Le propos est effectivement ambigu et ne participe pas à clarifier et apaiser le débat du dernier CA.
 
Mais cette situation de crise traduit aussi la difficulté récurrente pour l’UPRa à vivre des partenariats francs et solides avec d’autres institutions qui sont perçues de façon presque systématique comme concurrentes. Et je suis bien placé pour le savoir.
 
Depuis 2000, l’UPRa est construite sur une structure collégiale, au sein de laquelle diverses sensibilités se rassemblent, en adhésion à un projet commun : la sauvegarde et le développement des Races Mulassières du Poitou. La structure collégiale ainsi reconnue  a mis fin à « l’ancien régime » calqué sur le modèle syndical corporatiste pour s’ouvrir à d’autres partenaires et à la diversité des horizons et des appartenances. Ce projet  doit permettre à tous ceux qui le reconnaissent de trouver une place et une représentation au sein de la structure qui à la charge de le conduire. Un collège, c’est la réunion d’entités hétérogènes qui vivent en harmonie. La culture poitevine ne peut ignorer ce que véhicule de vie communautaire le mot « College » chez nos anciens et plus récents colonisateurs venus d’outre-manche.
 
Nous avons tous en mémoire les prises de position aboutissant à l’exclusion de certains, au motif que leurs sensibilités exprimées de façon très particulière étaient reçues avec crainte ou peut-être tout simplement mal comprises. La SABAUD a toujours affirmé sa volonté de collaborer étroitement au projet porté par l’UPRa et ses statuts ne s’éloignent en rien des buts de l’Upra. L’ACP a souhaité, en vain, obtenir sa reconnaissance au sein d’un collège.
 
Comment prétendre  arriver à sauver la biodiversité, si nous sommes incapables de vivre en harmonie la diversité de nos expériences, de nos sensibilités et de nos formes d’expression. Le risque de la pensée unique m’effraie davantage que la mort, somme toute inéluctable, des espèces. C’est tout bonnement la VIE, fruit du hasard et de la nécessité.
 
FX MARTIN - Président de La Sabaud


réponse: Eric Rousseaux président de l'UPRa

 

Bonjour à tous,

Je prends acte de la forme maladroite de l'article concerné... Pour autant, si je réagis pour la première fois à un article de "La Montagne", c'est que c'est la première fois que l'un d'entre eux me parvient (au moins depuis que je suis psdt. de l'UPRa)...

Le contenu journalistique est souvent réducteur... Il n'empêche que je m'efforce toujours (sans être passéiste) de clairement exprimer dans mes écrits ou mes interventions orales ce que nos races locales doivent aux acteurs du passé et au collectif du présent... L'idée de fêter les 125 ans de nos stud-books s'inscrit bien dans cette logique me semble-t'il...
En ce qui concerne l'ACP, j'ai depuis le début souhaité (comme administrateur de l'UPRa) que soit intégré au nom de l'association la mention "amis" ("Association des amis du cheval poitevin") afin de clairement identifier la position d'une structure dont je ne remets par ailleurs pas en cause la qualité du travail... A nourrir la confusion, forcément on l'entretien... C'est d'ailleurs Alain et non l'ACP qui est membre du collège Centres de dressage... On finit par s'y perdre !
Et pour répondre à François-Xavier Martin, en ce qui me concerne, je ne suis que de passage à la barre de l'UPRa que je considère comme la version moderne du Syndicat d'élevage des animaux mulassiers créé en 1901... Depuis cette époque, un certain nombre de présidents se sont succédés et beaucoup d'entre eux sont morts, (paix à leur âme)... L'un d'entre eux a souhaité fédérer les forces vives de la sauvegarde en créant l'UPRa... et aujourd'hui le Baudet du Poitou et le Trait poitevin sont toujours vivants...

Mission accomplie !
Clin d'œil à Darwin : notre évolution va se poursuivre... Je n'en doute pas... Mais j'entends bien préserver l'unité du triptyque Baudet du Poitou - Trait poitevin mulassier - Mule poitevine... Qu'on se le dise... Ou que l'on change de président !
Bien cordialement.
Eric
Rousseaux président de l'UPRa


Article envoyé par Eric Rousseaux président de l'UPRA


Extrait : "La lettre du cheval de trait et des races à sabots à faibles effectifs"
n° 239 de août 2009 :

* Attention : Bien décidé à sauver le cheval Poitevin :
Le journal "La Montagne" région de Vichy du dimanche 2 août 2009 propose un article dont j'ai repris le titre.
Elle annonce la journée "portes ouvertes" de l'association Cheval Poitevin, domaine des Sapins, à Saint-Didier la-Forêts. Cette association, d'après ce que rapporte le journal La Montagne, affirme que le Poitevin-Mulassier serait en voie de disparition. C'est faux. Cette race subit les difficultés d'une race à faibles effectifs mais n'est pas à la veille de disparaître, bien au contraire.
Cette association propose de "la sauver". Comment une entité ne pouvant prouver une quelconque capacité scientifique peut-elle publiquement affirmer être susceptible d'apporter une solution là ou il n'y a aucun danger ?
Elle manque totalement de la maîtrise des sciences techniques et génétiques pour y procéder mais ne manque pas d'air.
Le cheval de trait Poitevin-Mulassier dispose d'un effectif stable d'environ 450 chevaux inscrits au livre généalogique de la race. Cette race est renommée dans le monde entier pour produire des mules et des mulets avec la participation du Baudet du Poitou.
L'entretien et les intérêts futurs sont au mains d'une U.P.R.A. (Union nationale de sélection et de Promotion de Race) des races Mulassières qui est la seule responsable de la gestion de la race. Elle est l'organisme démocratique de représentation de la race et de tous ses éleveurs vis-à-vis des autorités légales françaises (Ministère de l'Agriculture) et européennes.
Cette UPRA que je connais bien, dispose à sa tête et dans ses services des compétences nécessaires à son bon fonctionnement. Cet organisme à anticipé une éventuelle augmentation de la consanguinité en ouvrant un Livre généalogique B. Ce dispositif officiel permet de corriger par avance la génétique de la race concernée à l'aide de reproducteurs étrangers à la race secourue.
En France, on ne peut pas faire et encore moins dire n'importe quoi concernant une race à très faibles effectifs,
propriété de ses éleveurs et organisation pour le compte de la France, de l'Europe et du Monde entier.
Ce document va être communiqué pour information à la rédaction du Journal La Montagne. Nous comprenons fort
bien qu'un organisme d'information ait à coeur d'apporter à ses lecteurs le panorama le plus large des activités sous
son ressort. Un journal n'a toutefois pas la capacité de juger du sérieux technique de ce qu'on lui dit.

Pour apporter une aide quelconque à cette race, adressez-vous directement à :
UPRA des races poitevines-mulassières :
15 rue Thiers, BP 200, 79007 Niort Cedex
Tél. : 05 49 35 22 68 Fax : 05 49 09 72 39
Internet : http://www.racesmulassieresdupoitou.com
C'est un établissement sérieux. Se méfier des contrefaçons.
Rédacteur : Daniel Wantz


mail : Sandra - adhérente de l'ACP
Bonjour, Chère Béatrice et cher Alain,

Je voulais juste dire une petite chose... Je suis artiste comme vous le savez et je dessine avec passion les Poitevins. Je suis régulièrement sur le net et suis votre "évolution" de loin... Bref !!!
Indépendamment du combat que vous menez par la "survie" du Poitevin il y a une chose pour laquelle vous êtes unique et c'est d'ailleurs ça qui me ramène toujours vers vous, c'est cette atmosphère que vous avez créée aux Sapins. Si paisible et ressourçant vos chevaux ne transmettent que du bonheur et de l'amour et vous les guidez  si magnifiquement
J'espère trouver un moment pour passer vous voir dimanche
Sandra


réponse: FX MARTIN - Président de La Sabaud
Salut à tous,

Je préfère nettement cela mais cela n'enlève rien à ma missive d'hier qui exprime la difficulté de coopération entre les sensibilités au sein des défenseurs passionnés.

Et comme toujours, il est préférable d'être reconnu dans la galaxie que satellite sur une orbite indéfinie.Merci à l'amateur indépendant.  Et cela me donne l'occasion de revenir sur ma boutade de 2001 (centenaire de la loi de 1901 créant les associations) : "le Titanic a été construit par des pro et l'Arche de Noë par des amateurs". Comment jeter un autre regard sur les amateurs ?
Bonne journée.

FX MARTIN - Président de La Sabaud
toujours parent avec son illustre tonton et fidèle disciple de Noë.


réponse : Pascal Le Guen - nutritionniste - ( Cevalino )


J'ai suivi avec intérêt le "procès d'intention" généré par l'article de la montagne et vilement entretenu par le rédacteur de la "lettre du gros". C'est n'importe quoi.
A bientôt
Pascal Le Guen - nutritionniste - ( Cevalino )


Lettre de Céline Thiault  -
Membre du Bureau - Secrétaire -
Quel dommage de dépenser autant d’énergie par susceptibilité…et pour un article de journal. Il me semble que l’objectif de chacun est commun : préserver le cheval de trait Poitevin.
L’ACP travaille sur la promotion du cheval Poitevin en organisant diverses démonstrations et en multipliant les actions de sensibilisation auprès du public : stages d’équitation éthologique, parage naturel, information, visite d’élevage, partenariat avec l’hôpital de Vichy,…
Béatrice et Alain Néron se battent chaque jour pour leurs chevaux poitevins. Depuis quelques mois, l’ACP est même devenu un « refuge » pour des poitevins dont les propriétaires étaient en difficultés.
L’Upra est responsable de la gestion de la race et organisme représentant le cheval poitevin et les éleveurs vis-à-vis des autorités françaises (Ministère de l’Agriculture) et européennes.
Où est donc le problème ? Les actions de chacun sont complémentaires et non concurrentes ! Pourquoi l’Upra ne s’intéresse pas à l’ACP qui développe des méthodes d’élevage, d’éducation, de soins, d’alimentation, différentes et très intéressantes ? Pourquoi ne pas travailler main dans la main ?
Quant à l’article de la lettre du cheval de trait n° 239 d’août 2009, nous avons bien compris que monsieur D. Wantz plaide la cause de l’Upra. Mais je trouve incorrect ce langage vis-à-vis de l’ACP qu’il ne connaît peut être même pas. Je ne crois pas qu’un jour, l’ACP s’est permise d’écrire de tels propos sur l’Upra.
Le combat de Béatrice et Alain pour le Cheval Poitevin est juste et leur amour pour ce cheval est in quantifiable. Je n’accepte pas que leurs compétences, leur dévouement, leur travail quotidien,… soient ternies par ce genre d’article !
Je finirai pas cette citation d’Esope :
« Autant l'union fait la force, autant la discorde expose à une prompte défaite. »
Céline Thiault - membre du bureau -  secrétaire


réponse :  Evelyne et Arnaud LHOSTE -
adhérents de l'ACP et adhérents de l'UPRa
Bonjour Beatrice et Alain
Nous espérons que vous allez bien. Nous avons suivi la polémique entre l’UPRa et ACP suite à l’article de la montagne. Nous sommes désolés de l’attitude de l’UPRa. En effet au lieu de s’indigné l’UPRa aurait du applaudir. Nous pensons que toutes les initiatives visant à faire connaitre et aimer le cheval poitevin sont les biens venus.
L’article de la montagne ne site pas l’UPRa mais parle du poitevin ce qui est probablement le plus important !
Pour notre part nous sommes adhérents à l’UPRa depuis 1 an et nous avons le sentiment que toutes les attentions sont dirigés vers les éleveurs et que les utilisateurs sont mis de coté.
Nous étions ravis d’apprendre qu’a l’occasion des 125 ans du stud book, l’UPRa organise le premier concours d’utilisation. Nous y sommes allés et avons été très déçus. IL y avait très peu d’animaux et l’organisation ne permettait pas d’assister à toutes les présentations. De plus aucuns commentaires pour apprécier les performances des candidats. Cerises sur le gâteaux, alors que nous sommes adhérent à l’UPRa nous nous sommes vu refuser l’accès au service de restauration car les organisateurs avaient peur de ne pas avoir assez de place pour les bénévoles !
Dans le même esprit, nous avons assisté à de nombreux concours modèle et allure pour parfaire nos connaissances sur le standard du poitevin et rencontrer les éleveurs afin apprendre toujours plus sur la race. Malheureusement, nous avons toujours eu le sentiment d’être exclu du « cercle » très fermé des éleveurs. De plus l’absence de commentaire sur les jugements ne permet pas à des novices comme nous de progresser.
A contrario nous avons trouvé auprès de l’ACP de nombreuses réponses à nos questions. L’ACP a su écouter notre projet et tout mettre en œuvre pour qu’il aboutisse.
Nous tenons d’ailleurs à vous faire par de notre joie car depuis 1 mois nous partons en ballade avec nos juments. Nous savons que nos juments étaient prêtes depuis la fin de votre travail mais les jeunes propriétaires que nous sommes avaient besoin d’une éducation. C’est chose faite.
Nous sommes convaincus que la préservation de la race passe par la mise en avant de son utilisation. Une manifestation regroupant le plus grand nombres d’utilisateurs avec des démonstrations de chevaux montés, attelés, effectuant des travaux agricoles et de débardage, mais aussi démonstration de voltige (nous avons travaillé cet été avec une ancienne championne de France de voltige qui vient d’acheter un hongre poitevin pour le former à cette discipline) serait la meilleur façon de faire connaitre et aimer le cheval poitevin (en tout cas meilleur qu’un simple concours modèle et allure).
En espérant vous voire bientôt.
Evelyne et Arnaud LHOSTE
Heureux propriétaires d’Oseille et de Ramona


Lettre de Florent Chevreau ,
(à titre personnel et non en tant que membre
du Conseil d'Administration de l'UPRa)
  et la réponse de Béatrice et Alain,
fondateurs de
l'Association du Cheval Poitevin.
Je constate que l'article de Julie Delfour est de retour sur le blog.

Béatrice

L’article de Julie Delfour n’est pas de retour sur le blog,
Il y a toujours été, puisqu’il fait partie des articles publiés sur notre activité. Il se trouve donc dans les archives du blog auquel tout visiteur à accès.

Florent:
Cet article est, certes, très bien écrit. Et si vous n'êtes pas les auteurs de son contenu, on peut supposer que vous l'avez fort bien inspiré. De fait, les novices y liront un dévouement louable, là où les initiés découvriront un discours larmoyant, à la limite de l'usurpation.
Alain:
« dévouement louable – usurpation » ? Comme tu es un « initié », tu as certainement tranché… Mais en te posant en donneur de leçons, il te faudrait avoir un minimum d’honnêteté, c’est à dire avoir un regard sur l’ensemble, et non sur une partie tirée de son contexte. Mais ça, ça demande une vraie démarche et pas seulement de prendre la plume en réaction à un article de 2006.

Florent:
Je ne peux, encore une fois, m'empêcher de réagir, d'autant que je constate qu'il vous a été plus facile de publier les échanges avec Éric Rousseaux que de corriger les origines de Quozak...
Il ne s’agit pas des origines de Quozak, mais de celles d’Ulysse
J’ai répondu à Ophélie concernant cette annonce.
Florent:
/"Les autres éleveurs ont tous une activité secondaire, tandis que nous sommes les seuls en France à ne faire que ça, raconte Béatrice, non sans une pointe de fierté"/.
Est-ce que cela vous rend pour autant plus méritant ? J'aurais tendance à dire l'inverse...
Alain:
Quel est ce besoin de trouver celui qui sera le plus méritant ?
Nous n’avons pas besoin de nous justifier : l’information est exacte et assez facilement vérifiable.
Florent:
 /"... ainsi ils ont acheté des chevaux que d'autres éleveurs destinaient a l'abattoir". /
Florent:
Sauf erreur de ma part, les chevaux que l'on vous a livrés en Ariège n'étaient pas destinés a l'abattoir. Un raccourci, une caricature tellement facile ! Et surtout, une belle reconnaissance pour les éleveurs qui vous ont vendus vos premiers chevaux...
 Alain :
Les chevaux que tu nous as livrés en Ariège n’étaient pas destinés à l’abattoir (sauf Hector, l’étalon que nous avons acheté quelques minutes avant les italiens) et nous ne l’avons jamais dit. Comment peux-tu prétendre une chose pareille ? A force de vouloir chercher le mal, tu finis par l’inventer.
Mais il y a une vérité qui est bien là, des poulains partaient chaque année à l’abattoir. Tu le sais parfaitement bien, comme tu sais qui avait acheté un lot de poulains pour le mettre à l’engraissement.
Florent:
/"passant des nuits entières au près des juments pendants les mises bas, assistant les poulains au premiers jours de leur vie, y compris la nuit"/
Je constate, que vous faites, en somme, comme tout bon éleveur
Merci du constat.
Je ne remets pas en cause votre intégrité et votre bonne foi quand vous assurez vouloir sauver le trait poitevin ; et je suis même persuadé qu'à votre façon vous contribuez à sa promotion. 
Je ne peux toutefois tolérer que vous vous présentiez comme les uniques acteurs de ce sauvetage, sous prétexte que vous y consacrez vos journées entières.

 Béatrice :
Nous ne nous considérons nullement comme les uniques acteurs, mais nous faisons partie intégrante de ces acteurs. C’est cette reconnaissance-là qui n’a jamais eu lieu, et si besoin, nous pouvons développer (voir la lettre de démission adressée par Alain au C.A de l’Upra).
Florent : 
Il y a 15 ans, le sauvetage du poitevin était déjà amorcé ; et si vos longues veillées auprès de vos poulinières contribuent au taux de réussite des naissances, elles ne sauvent pas la race à elles seules.
Alain :
Tout à fait d’accord : le sauvetage du Poitevin ne nous a pas attendu pour commencer et nous avons pris le train en route. Cela ne nous gène pas de l’écrire, nous l’avons déjà fait de nombreuses fois.
J’aurai trouvé honnête de ta part que tu le reconnaisses : tu avais tous les éléments pour le faire, puisque tu suis l’actualité du blog et du site.
Florent:
Vous vous dites passionnés, dévoués, sauveteurs, alors que votre travail n'existe qu'à travers le regard d'une poignée d'internautes et de visiteurs en quête de sentimentalisme.
Alain :
Là, tu manques carrément de respect vis à vis de nous et des 140 adhérents de l’ACP, dont une bonne partie de propriétaires de chevaux (et pour certains, des clients à toi… qui seront sûrement ravis de voir comment tu les vois)
Alors là, oui ! nous attachons beaucoup d’importance aux relations avec toutes celles et ceux qui entrent en relation avec nous, cela a été souligné et apprécié par beaucoup de gens depuis des années, et nous en sommes fiers.
Peut-être pourras-tu aller prendre connaissance dans le blog de la dernière réaction que nous avons reçu d’un couple adhérent de l’ACP et de l’UPRa. Leur message est assez explicite.

Florent :
Vous bafouez le travail et la mémoire des quelques éleveurs qui eux ont véritablement œuvré à la sauvegarde du trait poitevin, modestement, du fond de leur marais, mus par une véritable passion. Et à quelques jours du national où sera décerné le trophée Gustave Baussay, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour cet Ancien que bon nombre d'entre nous ont cotoyé ; si quelqu'un a sauvé la race, c'est lui. Nous autres ne faisons qu'entretenir la machine.
Alain:
Ne cherche pas à nous faire faire ce que nous ne faisons pas : nous ne bafouons la mémoire de personne et n’avons pas à nous défendre de telles attaques.
Florent:
Quant au débouché de l'attelage, il est facile aujourd'hui de prétendre que le poitevin est bon cheval d'attelage. Sachez simplement qu'un autre avant vous en était convaincu, au point de tourner en concours internationaux avec un attelage de quatre entiers poitevins, il y a de ça plus de 15 ans ; celui là a prouvé les aptitudes du poitevin à l'attelage.
Béatrice:
Là encore, mauvais procès. C’est lui (Yves Decavèle) qui nous a fait connaître le Poitevin et nous l’avons toujours défendu, alors qu’il a été attaqué de nombreuses fois dans l’Upra, jusque dans le conseil d’administration. Ne renversons pas les rôles !
Florent: 
Rendez à César ce qui lui appartient !
Alain:
Voilà une phrase juste, mais elle devrait aller dans les deux sens.
Que chacun reconnaissance le travail de l’autre.
Florent:
Considérez que vous êtes un maillon de la chaîne, comme nous tous. N'oubliez pas que c'est dans le berceau de race que vous êtes venus chercher vos premiers chevaux. Nous autres, naisseurs et éleveurs avons certainement encore de gros efforts à faire en terme de promotion, mais ça ne nous empêche pas d'avancer et de continuer à sauver modestement la race, à notre manière, en faisant naître des poulains. Chacun son métier ; s'il n'y avait pas de naisseurs, il n'y aurait pas d'utilisateurs...
Alain:
Pas d’accord : s’il n’y avait pas de naisseurs de Traits Poitevins, les utilisateurs se tourneraient vers d’autres chevaux, comme cela arrive encore quand ils sont mal reçus ou qu’on leur vend le mauvais cheval… Nous en avons récupéré un certain nombre comme cela, jusque dans les derniers mois.
Florent:
Encore une fois, je ne remets pas en cause votre travail, simplement votre façon de le présenter au public. Vous surfez sur la vague sentimentale ; visiblement, ça marche, je vous souhaite donc bonne continuation, mais sachez que je ne cautionne pas cette démarche.

Florent:
Les poitevins ont du coeur ; nous l'avons compris bien avant vous. Nous avons simplement la passion modeste.
Béatrice:
Tu opposes « surfer sur la vague sentimentale » de notre coté, et « passion modeste » du tien. Cette caricature ne tient pas la route, mais elle indique bien une mentalité qui va plus chercher les oppositions que les rapprochements.
Avec le temps, nous avons appris à communiquer auprès du public (les « novices » comme tu dis) en s’appuyant sur des faits, mais aussi sur des sentiments. Cela peut être maladroit, mais nous gardons notre sincérité et notre dignité.
Conter notre réalité, la rendre vivante par des photos et la manière de la décrire, n’est pas du sentimentalisme, c’est simplement savoir la partager.
PS : e-mail à titre privé qui n'engage en rien l'UPRa mulassières


Lettre de Nicole Geniez -
Membre du Conseil d'Administration de l'ACP


Je viens de prendre connaissance de la polémique suscitée par l'article écrit par la Montagne sur l'Association du Cheval Poitevin qui a conduit à la démission d'Alain Néron de l'UPRA. Je suis consternée!  

J'ai accompagné les premiers pas de l'ACP en aidant Béatrice et Alain Néron à structurer ce projet, à l'inscrire dans la durée et l'espace avec un but unique, être l'un des acteurs de la sauvegarde du cheval Poitevin en trois points principaux :

- promouvoir l'utilisation du Poitevin à l'attelage et à la selle, - mettre tout en oeuvre pour éviter la boucherie aux jeunes mâles, - travailler avec les chevaux dans le respect de leur nature via l'éthologie équine et les médecines naturelles.   Je fais partie de ces personnes qui pensent que les différences s'additionnent pour le bien de tous! J'ai donc toujours pensé que l'insertion de l'ACP dans l'UPRA était nécessaire. Je voyais l'UPRA comme une espèce de grande maison commune avec assez de chambres pour accueillir tous ses enfants, prêts à enrichir l'héritage familial avec chacun ses approches, pratiques et convictions.
Las! Force est de constater que la fougueuse ACP, bousculant les habitudes héritées du passé glorieux de la mule poitevine, est un enfant dont l'UPRA ne veut pas. Nier que l'ACP est un des acteurs de la filière cheval Poitevin me semble un non-sens. Alors, bien sûr, comme toute structure nouvelle, l'ACP fait parfois preuve de maladresse. Elle bouscule, elle interpelle, elle avance... Et les chevaux se portent mieux, ils sont mieux connus et de plus en plus appréciés. L'ACP a contribué et contribue incontestablement à cette amélioration de la situation de la race, avec les autres acteurs de la filière dont l'UPRA.   Alors pourquoi cette polémique absurde?
Est-il encore possible d'en appeler à une médiation pour sortir d'une situation pour le moins préjudiciable à l'avenir de la filière? Chacun a le droit d'exister et d'être reconnu pour ce qu'il apporte de constructif, même si cela semble aller contre les habitudes et la tradition. Le cheval Poitevin a besoin de toutes les intelligences et de toutes les sensibilités pour prendre sa place dans le monde du 21e siècle.
Au placard les batailles d'ego, les guerres intestines, les luttes de pouvoir!
Soyez audacieux... et constructifs!!! Ce cheval vous le rendra bien.
  Nicole GENIEZ Ingénieur territorial


Lettre de Jean-Jacques Blanchon -
- Responsable des programmes de la
Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme - 
- Adhérent de l'ACP -
Quand des éleveurs et des utilisateurs mettent en lumière le Cheval poitevin loin de son berceau de race, ils feraient de l’ombre à l’UPRa des races mulassières ?
« Ici les chevaux précèdent les hommes. Et les hommes écoutent les chevaux. Ce n’est pas une commodité, c’est une philosophie ». Cette citation empruntée à Jérôme Garcin(1)  dans son portrait de Bartabas évoquant le Fort d’Aubervilliers, décrit bien l’esprit et les valeurs que je retrouve, comme adhérent de l’ACP, au Domaine des Sapins. Là où Béatrice et Alain Néron ont créé une structure unique, à défaut d’être la seule consacrée à la sauvegarde de la race - mais qui a jamais prétendu cela ?- et une référence, technique, comportementale et éthique, pour des éleveurs, des utilisateurs de Chevaux poitevins et leurs sympathisants.
L’apport de l’ACP et de l’élevage des Sapins à l’avenir de la race et à la mission nationale de l’UPRa est indiscutable. Il mérite considération et respect. Ni plus, ni moins. Cela en revanche, alors oui, c’est un sujet d’échanges et de dialogues dignes de tous ceux qui oeuvrent pour la survie et l’avenir de la race. Car point n’est besoin de se cacher la vérité. Qui peut sérieusement prétendre qu’avec 350 juments et 40 étalons, la race est aujourd’hui sauvée et son avenir assuré? Là où 2000 à 3000 reproducteurs au moins sont nécessaires.
Plus de discernement et de générosité entre nous
J'ai pris connaissance du blog dans sa totalité suite à l'article de la Montagne.
« Faire un plat » sur un mot  (« seule ») et deux phrases maladroites de journaliste dans un article destinée à annoncer la journée portes ouvertes du 16 août consacré au Cheval poitevin au Domaine des Sapins, et « jeter le bébé avec l'eau du bain », c’est facile mais c’est se tromper de cible. Mettre en lumière le Cheval poitevin loin de son berceau de race ne servirait pas les missions de l’UPRa ? Et lui ferait de l’ombre ? Je crois rêver. Et l’année de ses 125 ans ?
S’approprier cette initiative m’eut paru un choix autrement profitable. De cette occasion manquée, j’entrevois l’opportunité d’une charte de communication à construire qui permettrait de relayer des initiatives communes pour mettre en lumière le Poitevin, en France loin de son berceau.
Et le faire de cette manière, par messagerie interposée, une maladresse et une erreur pour le moins, cher Eric. Où sont passés le discernement et la générosité dans l’action que je te connais depuis toujours ? Un coup de fil de ta part à Béatrice et Alain, la mise au point était faite, relayée auprès du Conseil d’administration, la maladresse levée et l’information ensuite mise en ligne. Une relation directe et normale, entre un Président d’Union nationale et des éleveurs reconnus de la race. Il suffit de connaître un peu la presse et de replacer le papier dans son contexte régional et évènementiel ! Et tu la connais très bien, la presse avec ses approximations et réductions, cher Eric. Plus de procès d’intention de cette nature entre nous. Il y a mieux à faire.
Et puis, s’en prendre à la presse et à l’ACP, comme j’ai vu une personne le faire sous la signature de « la Lettre aux Gros » de manière aussi grossière, suffisante et excessive, en s’appropriant le patrimoine d’une race au titre de « la maîtrise des sciences et techniques génétiques », comme si on pouvait s’approprier les gènes et le vivant, en niant toute créativité des éleveurs et contribution intrinsèque du vivant à cette sauvegarde, est tout à la fois ridicule, contreproductif et somme toute, sans intérêt.
Eleveurs et utilisateurs, la vraie force d’une organisation de race
Une organisation de race est d'abord forte et riche de ses éleveurs et utilisateurs, des liens qui fondent les valeurs de leur communauté autour de la race qui les rassemble. Et je ne peux pas dire que l'UPRa brille jusqu'à présent dans sa relation avec ces acteurs-là pourtant indispensables. Elle a certes déjà beaucoup à faire. Mais si elle a la volonté de s'en prévaloir, encore faut-il l'exprimer et surtout agir dans ce sens. Nous sommes ce que nous faisons, pas ce que nous disons. Il est aussi toujours temps de s’améliorer. Mais comme adhérent à l’ACP, et bientôt propriétaire de deux Poitevins, ce sont des réponses et des initiatives que j’attends, pas des états d’âme et des propos acrimonieux de certains responsables à propos de deux bouts de phrases dans la Pqr . (
Le « triptyque des races mulassières », c'est le passé ineffaçable de la race, un patrimoine naturel et culturel unique au monde, en conserver le capital et le potentiel est primordial. C’est la responsabilité nationale de l’UPRa, pas sa propriété cependant.
Mais on ne refait jamais l'histoire ! On ne reconstruira pas l'avenir du Cheval poitevin, au sens d'une filière technique et économique renouvelée, sur la production de 10 000 ou 30 000 mules par an ! Ces temps-là sont révolus. Même si cette mule est belle et qu’elle saura séduire de nouveaux utilisateurs ! L’écrire n’est pas faire affront à la race comme à quiconque. C’est pourquoi préparer la race et ses aptitudes à de nouvelles utilisations avec de nouveaux acteurs est aussi une nécessité. C'est aussi "libérer" la race d'un passé exclusif qui l'a emprisonné pendant de trop longues années, au risque de l’affaiblir et de la faire presque disparaître, pour mieux la projeter dans un futur à construire ensemble. Et c’est l’apport novateur de l’ACP à la race.
Pour cela, on a besoin d'effectifs, donc d'éleveurs et d'utilisateurs de Chevaux poitevins. De nouveaux publics à la démarche comme aux repères différents et qui leur sont propres. S'intéresser à eux est une priorité et un devoir de nos organisations ! C'est l'objet social premier de l'ACP et c'est pourquoi j'en suis devenu adhérent. Les objectifs et les modalités de son projet sont exemplaires d’une relation à construire entre chevaux et nouveaux propriétaires, entre éleveurs et utilisateurs, dans ce siècle qui vient.
Je n'enlève rien à l'UPRa en le faisant, mieux, j’apporte à la race et à l’UPRa. Adhérer à l’ACP est une liberté républicaine et démocratique qui m'appartient, et à moi seul, qui apporte un engagement, une énergie, de la créativité, un capital humain, des savoirs et des compétences supplémentaires et évidemment complémentaires à l'action nationale de l'UPRa qui reste indispensable. Et qui a jamais prétendu le contraire à l'ACP ? Où sont, à l’inverse, les témoignages de considération et de reconnaissance de la part de l'UPRa à l'ACP, à la spécificité et à l'utilité de sa démarche, de l’apport de son projet à l’avenir de la race?
L’esprit du Cheval poitevin et le partage des valeurs
J’aimerais inviter chacun à plus d'humilité face à l'histoire d'une race, aux mystères de la vie, à la relation au territoire, dans et hors berceau, à plus de respect face à deux écueils également redoutables dans la sauvegarde du patrimoine : le "nihilisme de la table rase"( tout se vaut et rien ne mérite de prévaloir sur le besoin du moment) et "l'immobilisme du fétichisme patrimonial" ( tout est bon dans le passé et rien n'est à attendre du présent)
On a besoin de discernement, de générosité disais-je plus haut, et puisqu'il s'agit in fine d'assurer publiquement des valeurs et des choix, du courage ! C'est bien ce qui caractérise la démarche de l'ACP, à laquelle j'adhère avec beaucoup d'autres utilisateurs et éleveurs. Servie par l’esprit d’ouverture, de transparence, de dialogue et d’humilité de ses responsables comme de ses membres, elle mérite, à défaut d'être toujours comprise, d'être considérée, respectée et reconnue.
D'abord pour ce qu'elle est, une contribution spécifique à l'avenir de cette race magnifique. Il y en a d’autres, toutes aussi respectables. Sans oublier l'identité nécessairement multiple de la race - ceux qui se prévalent d'en détenir seuls l'identité l'ont-ils oublié ?- ce qui a été distingué, inventé, construit par ceux qui nous ont précédés, et les générations d'habitants dont les pratiques et témoignages ont contribué à donner chair, os et crins, vie et sens au Cheval poitevin tel que nous le connaissons aujourd'hui !
Comme ne pas le reconnaître aux femmes et aux hommes, à tous ceux qui oeuvrent avec les créativités du présent pour son renouveau, est non seulement injuste et incompréhensible, mais c'est aussi leur faire injure. Ceci n’est pas acceptable. Et c’est assez. Il n’est point besoin à l’Association du Cheval Poitevin de travestir son nom pour exister, donner vie à ses rêves au service du Poitevin, au sein d’une organisation de race et contribuer ainsi à son avenir.
« Dans un élan qui vous isole de tout, vous brassez les forces vitales simplement pour signifier qu’elles existent ». C’est là l’essentiel de ma philosophie du vivant. Cela maintient dans un état de lutte permanent. Et cet état-là, n’est-ce pas le sens de la vie ? Et pour la plupart des éleveurs ?
Alors, cher Eric, au plus vite, tirer un trait sur cet épisode et retourner au bonheur qui est le nôtre, celui de  poser son front sur le nez tiède et doux d’un cheval, « un cheval chevauché par l’esprit ». Il y a tant à faire. Et puis, tu sais où nous trouver !
Avec mes amitiés, Béatrice et Alain,
Merci pour votre apport spécifique au renouveau du Cheval poitevin ;
Avec mes très cordiales salutations, Eric,
Merci pour ton engagement en faveur des races mulassières et du Cheval poitevin.
Jean-Jacques Blanchon

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin Eco-Domaine-ACP...
Coin Eco-Dmaine-ACP...
Coin Eco-Dmaine-ACP...
Coin Eco-Dmaine-ACP...
Coin Eco-Dmaine-ACP...

Coin Eco-Dmaine-ACP...

L’éco-domaine des Sapins
… où l’on rend à la nature le bien,
qu’elle nous fait…

*Introduction

J’habite en Auvergne dans l’Allier,
dans un chalet écologique en madriers massifs construit en 2011,
entouré de 17 hectares de prairies et de forêt.

Je vis dans cette propriété depuis plus de dix ans.

J’y ai fondé et fait vivre un élevage
conservatoire d’une race de chevaux lourds en voie d’extinction,
et également, depuis 2005, une association destinée à promouvoir les usages de cette race : l’association du Cheval Poitevin. Elle existe toujours, mais l’activité d’élevage est interrompue.
Cette belle propriété devient désormais un éco-domaine, lieu où se développent plusieurs  pratiques écologiques.

L’ensemble de ces pratiques fonde un collectif de personnes
désireuses d’échanger et de partager leurs travaux et idées.

* L’éco-domaine : un collectif d’activités et d’échanges

Sa création est collective et associative. Nous utilisons comme
structure juridique et administrative l’association existante :
l’association du Cheval Poitevin, dont je suis la présidente.
Les activités de celle-ci prennent place dans le nouvel ensemble, qui adoptera bien sûr un autre nom, plus générique, et élargira sa raison sociale lors de l’AG extraordinaire

La propriété comprend :
- la maison
- un studio indépendant aménagé
- plusieurs dépendances et bâtiments d’élevage
- un jardin avec potager et verger de variétés anciennes
- les prairies (5 ha) et bois (7hectares)

Elle présente la possibilité d’accueillir

de nombreuses et diverses activités.

A ce jour, les
activités prêtes à être développées sont :
1) Gestion de la forêt
2) Préservation des animaux sauvages
3) Lieu de vie pour chevaux Poitevins & pension pour chevaux
4) Promotion des capacités du cheval Poitevin
5) Potager
6) Verger
7) Apiculture
8) Conseils en soins de santé & diététique
9) Groupement d’achat chez les producteurs bio locaux
10) Communication & diffusion
Chacune de ces activités sera menée par une ou plusieurs personnes compétentes.

  Au-delà du travail qu’elles requièrent en elles-mêmes,elles seront parfois ouvertes au
partage avec un public extérieur à l’éco-domaine, par l’organisation de visites, de
consultations, d’ateliers, de journées ou week-ends thématiques, journées portes ouvertes, etc.

Exemples d’ateliers ouverts au public :
- Bases de permaculture
- Récolte du miel
- Pressage du jus de pomme
- Séances d’équithérapie
- Ateliers d’éthologique
- Visite du refuge LPO
- Aménagement de refuges pour les chauves-souris
- Cuisine avec un poêle de masse construit dans le chalet.
- Découverte des avantages d’un chalet écologique

* Le collectif, c’est déjà...

 en permanence :

* Béatrice : présidente * Véronique : trésorière

* Céline : secrétaire * Laurence : vice présidente
* Pierre & Issa : responsables apiculture,

* Pierre & Issa : entretien propriété - plantation de fleurs mellifères,

* Jérôme : vice secrétaire,rédaction

* Jérémy & Mélanie : entretien matériel, soins aux chevaux

* Matthieu : garde-forestier,apiculteur

* Amélie : communication graphique

* Guillaume, du Conservatoire d’espaces naturels de l’Allier :
sauvegarde des chauves-souris

Kathelyne : responsable refuge LPO
… et encore :

 Week-end ou Journée thématique :

 * Céline : Cuisinons nos pâtés avec le poêle de masse

* Nicole : weekend thématique Cultiver bio, comment ?

… et par leur aide ponctuelle et leur précieux soutien :

* Yannick : aménagement de jardin

* Sylvaire :coupe du bois de chauffage

* Georges : prêt d’une partie de sa forêt (voisine) pour l’installation de ruches
* Claude & Yannick : taille des arbres fruitiers et conseils projet verger

* Loriana & Alexandre : gestion du
projet architectural

* Conclusion
Je suis à la recherche de personnes désireuses de se joindre à la création et au développement de ce lieu.

Cela peut bien entendu se faire de multiples manières : être
responsable de l’une des activités proposées, ou en proposer d’autres, être participant occasionnel aux travaux d’une activité ou de plusieurs, aide administrative, etc.
L’éco-domaine fonctionnera sur base d’échanges bénévoles. Les bénéfices générés par certaines activités seront partagés entre, le producteur (produits agricoles) ou le prestataire (visites, cours, soins), l’association, et les bénévoles.
En résumé, c’est un appel à tous les amateurs qui cherchent à développer leur activité (professionnelle ou associative), à bénéficier de l’usage d’un lieu et de l’organisation
conviviale d’un collectif d’acteurs engagés dans l’écologie…

Une journée portes ouvertes
sera organisée afin que chacun puisse découvrir le lieu et approfondir les thèmes développés.

Merci de m’envoyer vos coordonnées afin d’en être tenu au courant…
Béatrice
Eco-domaine des Sapins
Domaine des Sapins * 03110 Saint-Didier-la-Forêt
04 70 41 20 09 // 06 87 31 17 60

eco-domainedessapins@gmx.

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin Vidéo...
Coin Vidéo...

Coin Vidéo...

Coin Vidéo...

Coin Vidéo...

Coin Vidéo...

Coin Vidéo...

Coin Vidéo...

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...

Coin Lecture...


LA FLAMME DE LA LIBERTÉ

par Vimala Thakar

J'ai cherché la Liberté dans les temples et les églises Dieu y était captif dans des cages faites de main d'homme.

J'ai cherché la Liberté dans la théologie et la philosophie,

La pensée y était gelée La Vie y était de glace.

J'ai cherché la Liberté dans les révolutions de toute espèce,

Les masses y étaient adorées

L'Homme y était assassiné.

Ainsi ma recherche a échoué pourtant,

j'ai réussi

J'ai appris à travers mes errements que tout effort était vain.

J'ai appris par mes échec que toute recherche était vaine.

Finalement, je me suis tournée vers l'intérieur pour me reposer et me détendre.

Et voici que la Flamme de la Liberté était là, resplendissante,

Elle flambait claire sur la torche de l'Amour.»

Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...

Coin Lecture...


Une fraction de liberté.

Ce matin dans la niche de ma forêt,

la réponse se hisse de mon intimité qui se déploie.

Mon cerveau respire et donne place à la différence.

Je m’abandonne à l’écoute et m’installe

dans l’instant présent.

Oserais-je descendre plus bas dans mon intériorité.

Laissant dernière moi tant de passages marécageux.

Ma réalité une fraction de liberté savourer.

Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...

Coin Lecture...


Jouir la différence...

Je t’ai laissé m’approfondir,

un éternel offert.

Je t’ai laissé m’apprivoiser,

une précieuse félicité.

Je t’ai laissé découvrir mon secret,

t’en souviens-tu ?

Ce breuvage, au goût délicat d’une vie,

as-tu goûté la différence ?

Béatrice

(tous droits réservés)

Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...

Coin Lecture...

La forêt,

ma forêt,

le silence.

J'y vis,sereine.

Nous échangeons nos énergies,

immense et bienfaisante.

Nous nous mélangeons, en formant qu'un,

instant magique...

Merci.

Béatrice  

(tous droits réservés)

Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...
Coin Lecture...

Coin Lecture...

Dans la brume matinale,

j’observe la lumière,

beauté infinie.

Béatrice

Coin Lecture.
Coin Lecture.
Coin Lecture.

Coin Lecture.

Petite Coccinelle.

 

Petite coccinelle tu t’installes sur ma nuque,

ne sachant qui tu es,

d’un geste questionnant je te chasse.

Outrée réalisant mon geste,

 te pose doucement dans ma paume.

Tu es morte,... évanouie,…

je te magnétise avec légèreté, espérant.

Tu as repris ton souffle et entame ton périple

dans mon creux de main .

Un petit envol, tu atterris dans ma chevelure,

gambade le long de mes cheveux,

tu t’y amuses.

Tu tâtonnes, cherches a poursuivre ton chemin,

te pose sur le lobe de mon oreille, tes chatouillement en deviennent existant.  

Ta ballade continue, et je t’observe monter et descendre d’une de mes côtes à la suivantes.

Un temps de sieste bien mérité, avant d’achever ton aventure.

Tu arrives au somment du vallon,

t’installes sur mon sein,

 me caressent tranquillement, doucement.

Petite coccinelle, je ne te retiens pas,

nous avons vécu un moment sensible, soutenu, éternelle ensemble.

Béatrice

(tous droits réservés)

Coin Lecture.

Coin Lecture.

Bien née.

Bien née certes, avec mes 64 ans,  est venu le

moment de me raconter.

Dans ce monde là,

le faux semblant est de mise, avec des mimiques

grimaçantes et agaçantes, avec des airs

apprêtés,  des faux semblant, ils dissimulent

leurs émotions, pour mieux paraître.

J’entends parler d’éducation, il faut apprendre

les bonnes manières, les règles de politesse,

on m’initie à me tenir en société.

Ma personnalité est ignorée, mon regard

esquivé, ma conversation escamotée, ma maladie

ignorée, ma souffrance engloutie.

Dans ce chaos fait d’une armure stricte et

réglementée, il me faut échafauder ma vie,

construire mon édifice, me structurer.

Tentée de cacher mes origines, est ma règle

absolue, baignée par un sentiment

d’incertitude, de questionnement.

Avec un mélange de honte, de confusion et

de remords.

Mon regard se pose dans le lointain, vers un

horizon à atteindre, et le voyage intérieur

devient mon mode de vie,

voyage indispensable à ma survie.

Béatrice

(tous droits réservés)

 

Coin Lecture.
Coin Lecture.

Coin Lecture.

Caresse d'une femme.

Quel que soit votre nom poétique et magique par excellence, vous honorez la fonction qui vous est demandée,

avec panache, ardeur, bravoure, force
et humour...

Vous accomplissez en outre, les qualités que l'on vous prête à juste raison.Les écrivains, les poètes et ceux qui vous entourent dans le quotidien, sont les mains qui vous aiment, vous soignent, vous photographient avec bonheur et talent.
En remontant les temps les plus anciens, vous avez un arbre généalogique hauturier car dans la nuit des temps vous étiez déjà présents.
Que le cheval "ailé", la Licorne magique et tous ceux qui parcourent avec vous les landes et forêts mythologiques soient vos compagnons d'hier,
de maintenant et demain.

Caresse d'une femme qui aurait aimé vous avoir comme compagnons dans cette vie...
Sylviane.

(tous droits réservés)

Coin Lecture
Coin Lecture

Coin Lecture

 

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous de la paix

qui peut exister dans le silence.

 

Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes.
Dites doucement et clairement votre vérité ; et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant ; ils ont aux aussi leur histoire.
Évitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l'esprit.
Ne vous comparer avec personne: vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux.
Il y a toujours plus grand et plus petit que vous.
Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements.
Soyez toujours intéressés à votre carrière, si modeste soit-elle ; c'est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps.
Soyez prudent dans vos affaires ; car le monde est plein de fourberies.
Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe ; plusieurs individus recherchent les grands idéaux ; et partout la vie est remplie d'héroïsme.
Soyez vous-même.
Surtout n'affectez pas l'amitié.
Non plus ne soyez cynique en amour, car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement aussi éternel que l'herbe.
Prenez avec bonté le conseil des années, en renonçant avec grâce à votre jeunesse.
Fortifiez une puissance d'esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain.
Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères.
De nombreuses peurs naissent de la fatigue de de la solitude.

Au de là d'une discipline saine, soyez doux avec vous-même.
Vous êtes un enfant de l'univers, pas moins que les arbres et les étoiles ; vous avez le droit d'être ici.
Et qu'il vous soit clair ou non, l'univers se déroule sans doute comme il le devrait.
Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui, et quels que soient vos travaux et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âmes.
Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses,et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.
Prenez attention.
Tâchez d'être heureux.

Texte trouvé dans une vielle église de Baltimore en 1692 . Auteur inconnu.

Coin Lecture.
Coin Lecture.

Coin Lecture.

Pitchoun, mon ami.

Pitchoun, mon ami,
complices nous étions,

alliés dans le travail et

compagnons dans le plaisir.

Te contempler était ma joie ;

tu m'observais à ton tour.

Tu m'a appris à rester humble,

lorsque je m'adressais à toi,

alors simplement tu donnais avec ta belle douceur,

ta bienveillance et ta sensibilité sans limite.

Tu donnais aux plus fragiles parmi nous, et avec ce don, leur apportait ce qu'ils avaient besoin au moment.

Ensemble, nous étions en paix.

Béatrice

(tous droits réservés)

 

Coin Lecture.
Coin Lecture.
Coin Lecture.

Coin Lecture.

Sentiment.

Mon sentiment premier,

la peur, le questionnement.

Les abeilles vont elles m’assaillir ?

Comment les aborder ?

A l'observation, 

 elles semblent occupées,

affairées par leurs taches.

Ce sont elles qui ont peur de moi,

je suis l'étrangère.

Aujourd’hui, j’apprends.

Le monde des abeilles,

est fascinant,

impressionnant d'organisation,

de méthode de travail,

d'activité incessante.

Elles dégagent

une belle force et une grande volonté

Béatrice

(tous droits réservés)

Coin Lecture.
Coin Lecture.

Coin Lecture.

Un Poitevin - Un Destin

 

C’est un samedi d’avril 2006 ; la matinée est ensoleillée mais un peu fraîche : temps idéal pour faire du cheval.

En arrivant devant l’écurie, je remarque une nouvelle tête. Curieuse : j’ouvre la porte du box, l’animal avance doucement. Admirative devant sa beauté, sa puissance, son calme, sa curiosité,… je m’interroge sur la race de ce grand poulain noir qui se somme Quibus des Prés

C’est un « Mulassier-Poitevin » : je n’ai jamais entendu parler de cette race.

Intriguée, et n’arrivant pas à détourner mon regard de ce cheval, je décide de le lâcher en carrière avec moi sans vraiment savoir ce qui allait se passer.

Je marche, je l’ignore…

Je soupçonne une présence derrière moi. Il est là, me sent, me donne de tout petits coups de tête jusqu’à ce que je daigne faire attention à lui. Je le caresse, lui parle, il ne bouge pas…

L’envie de poursuivre ce moment me pousse à marcher et à ma grande surprise ; il me suit. Je m’arrête, il s’arrête ; j’accélère, il accélère. Je suis envahie d’un bien être, d’une légèreté et sans m’en rendre vraiment compte je me mets à courir et à son tour il se met à trotter en jouant. Il est connecté à moi et ce moment reste inoubliable.

Quibus est rapidement reparti de l’écurie….

En septembre 2006, une chute de cheval m’immobilise une longue période pendant laquelle mes pensées ne cessent d’aller vers le « Mulassier Poitevin ». Je me mets en quête d’informations sur cette race et je me retrouve rapidement dans l’Allier à visiter l’Elevage des Sapins.

Dès mon arrivée, je tombe sous le charme de ces chevaux dits « lourds » mais d’une élégance incroyable. Ils se déplacent avec une légèreté déconcertante ; approchent en voyant l’humain ; ne sont pas avares de caresses ; ont la capacité de savoir ce que l’on ressent.

Quand Béatrice me demande comment j’ai connu le Poitevin, je lui évoque ma rencontre avec Quibus. Tel ne fût pas mon étonnement quand elle m’annonce qu’il est là, à l’Elevage des Sapins pour débourrage : plus d’un an après et en ayant changé de propriétaire ! J’ai vécu cet instant comme un signe du destin et depuis, pas une journée ne passe sans une pensée pour les Poitevins.

Céline Thiault.

(tous droits réservés)

Coin Lecture.

Coin Lecture.

 

Eternelle rêveuse, marchande d'utopie,

semeuse de bonheur...
Fracasser vos crânes à coup de rimes est mon passe-temps favori !
Mon plus fol espoir ? Construire une planète plus harmonieuse, où la chaleur des mots apaiserait la froideur de nos maux...

J'y travaille, tel le petit colibri, en mettant un peu de poésie dans votre vie.
Angélique

 

LA PEINE

La peine s'empare d'un coeur à la dérive,
et le pique si fort qu'il hurle sa douleur.
Le laissant délaissé, impuissant, sans couleur.
Du bonheur, à jamais, éloigné de ses rives.

La peine se vit telle la mélancolie
Du poète fragile, rongé par ses larmes,
Délaissé par sa muse, envoûté par ses charmes
Qui l'attirent et le poussent au fond de sa folie.

La peine est amère, sentiment éphémère
Qui s'endort chaque soir, s'éveillant le matin
Afin de nous vêtir d'un manteau de chagrin.

La peine s'immisce tout au fond de la chair,
Haineuse, lassée elle se fige de gel
Et la torture tant qu'elle en devient mortelle.

Angélique THIAULT
(tous droits réservés)

blog : thiaultangelique.blogspot.com

 

Coin Lecture .
Coin Lecture .

Coin Lecture .

Petit matin.

Aux Sapins,petit matin,

entre l’odeur de la résine et

la symphonie des oiseaux,

c’est le respect qui s’installe et s'impose.

Béatrice

(tous droits réservés)

Coin Lecture.
Coin Lecture.

Coin Lecture.

L'abondance de sa crinière.

L'abondance de sa crinière et de ses fanons présente,

avec l'énergie paisible qui le parcourt de la croupe à l'encolure,

l'accord rêvé de l'élégance et de la rusticité.

Son intelligence naturelle le prédispose

à la fois à la sociabilité et à l'indépendance.

Il s'attelle et se monte aussi bien, et,

lorsque nous le menons sur nos chemins ou dans nos villes,

à nos allures c'est bien lui qui nous mène,

dans l'étonnante alliance de sa sérénité et de sa puissance.

Jérôme.

(tous droits réservés)

Voir les commentaires

Publié le par béatricedessapins
Publié dans : #Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.

Coin des Artistes.

"Bonjour, mon prénom est Ezriel, j'ai 17 ans. Je vis à Braine-le-Château ( Belgique) et je fais des études de photographie à Bruxelles.
Je mets ici certaines de mes photos afin d'avoir vos avis et vos appréciations. Bon visionnage et bonne visite sur le blog !

Ezriel.

 

Vos Avis - Vos Appréciations -

Vos Réflexions ou Commentaires

dans le blog et (ou)

Mail.:ezriel.d@live.be

Abonnez-vous dans la "Newslettre" pour être averti des nouvelles photos d'Ezriel publiés.

____________________________________________________

 

La première partie des photos d'Ezriel est  diffusé,

je commence aujourd'hui la deuxième série,

elle nous apporte son talent à notre chevet.

Béatrice

Vos Commentaires :

Mes féliciattions Ezriel.

J'aimerai voir plus de tes photos, et entendre une petite musique en toile de fond.

Je les montre à une amie photographe,

peut-être te donnera-t-elle q q conseils.

Déjà, tu as d'excellents résultats,

bravo à toi et bonne continuation.

Claudine.

La toile d'araigné:le fil transmet bien les vibrations.

Ils alertent l'araignée sur le fait qu'une proie est tombée dans son piège ou qu'un mâle s'approche.

L'araignée peut aussi détecter la position d'une proie immobile en impulsant une vibration à la toile et en analysant l'écho de cette vibration en retour.

Chaque espèce produit des signaux particuliers par vibration de l'abdomen ou par vibration produite par les pattes, à la manière d'un doigt qui fait sonner la corde d'une guitare.

Béatrice

Photo du jour commentaire :

Le cactus comparable au hérisson,

Tous deux représentent le courage et la résistance,

Ils ne craignent pas les prédateurs, et sont doués d’une remarquable faculté d’adaptation.

Béatrice

Photo du jour commentaire :

Aimer, c'est entendre les silences de l'autre, ce souffle léger, ces petites perles invisibles cachées au creux des lèvres, des mots étouffés blottis dans un regard que seul l'amour sait voir...
Entrevues Indiennes

Je suis Rodolfo,j'ai 33 ans.

Je suis professeur de langues.

J'aime beaucoup dessiner et prendre des photos.

 

Je vous invite a aller visiter mon site: http://rodoalpizar.wix.com/dreamsandfears

Pour tout renseignements:

commande ou demande d'un travail particulier  contact : rodo.alpizar@gmail.com


A bientôt.

Rodolfo.

 

Je vous présente quelq'uns de mes dessins,

et quelqu'unes de mes photos.

 

Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.

Coin des Artistes.

Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.
Coin des Artistes.

Coin des Artistes.

Voir les commentaires

1 2 > >>